Bordeaux: Furieux contre Juppé, les élus socialistes quittent le conseil municipal

POLITIQUE Pour le parti socialiste, Alain Juppé dissimule la réalité de l'endettement de Bordeaux...

Clément Carpentier

— 

Bordeaux, 29 mai 2012. - le conseil municipal de Bordeaux. - Photo : Sebastien Ortola
Bordeaux, 29 mai 2012. - le conseil municipal de Bordeaux. - Photo : Sebastien Ortola — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Il y a eu de l’animation ce lundi après-midi lors du conseil municipal de Bordeaux. La raison : les comptes administratifs de la ville. Selon les élus socialistes, les résultats présentaient par Nicolas Florian, l’adjoint aux finances, sont faux.

>> A lire aussi : Stade Matmut: Le conseil d’état annule le montage financier entre la mairie de Bordeaux et SBA

Ce dernier a annoncé un résultat positif sur l’année 2015 (+ 4 millions d’euros). Selon le Parti socialiste « le Code général des collectivités territoriales impose aux communes de plus de 3.500 habitants la présentation de 11 ratios financiers dans les documents financiers ».

Alain Juppé reconnaît une erreur selon le PS

Le communiqué ajoute qu’en séance : « Matthieu Rouveyre et les élus socialistes ont montré que deux d’entre eux étaient faux. En effet, la municipalité n’intègre pas l’endettement lié aux Partenariats public-privé. Dès lors, la réalité financière apparaît toute différente compte tenu des dettes dues à la cité municipale et au Grand stade ».

Toujours selon les élus socialistes, « Alain Juppé a été contraint de reconnaître l’insincérité des chiffres, faisant distribuer en séance de nouveaux documents. Compte tenu de l’importance des écarts, le groupe socialiste a demandé l’examen du compte administratif lors d’un conseil extraordinaire, avant la fin du mois de juin. Devant le refus du maire, les élus ont quitté la séance ».

>> A lire aussi : Bordeaux: La polémique enfle sur le coût de l'Euro 2016