VIDEO. Meurtre d'Alexandre Junca, 13 ans: Les quatre accusés jugés à Pau

JUSTICE Cinq ans après la découverte du corps démembré du collégien, le procès des quatre accusés s'ouvre ce mardi devant les assises des Pyrénées-Atlantiques...

Elsa Provenzano

— 

Valerie Lance, la mère d'Alexandre Junca. / AFP PHOTO / IROZ GAIZKA
Valerie Lance, la mère d'Alexandre Junca. / AFP PHOTO / IROZ GAIZKA — AFP

Alexandre Junca,  jeune garçon de 13 ans, a été tué à coups de marteau pour le vol de son portable en juin 2011, à Pau. Des restes de son corps ont été retrouvés à différents endroits à l'été et à l'automne 2011. Quatre personnes arrêtées au cours de l'enquête sont jugées à partir de ce mardi, devant la cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques.


Le procès de l'Affaire Junca se tiendra toute la semaine à Pau

Quel est le contexte de sa disparition? 

Le collégien a disparu dans la soirée du 4 juin 2011, à proximité du domicile de son père, chez qui il se rendait. Son vélo a été retrouvé attaché près du logement. Il n'a plus donné de nouvelles et une enquête a été lancée dès le lendemain.

>> A lire aussi : Affaire Junca: la mort de l'adolescent bien liée à un vol de portable

Où son corps a t-il été retrouvé?

Le 26 juin, un fémur est découvert dans le Gave de Pau par des personnes sans-domicile-fixe et les analyses ADN révèlent quelques jours plus tard qu'il s'agit bien de celui d'Alexandre Junca. D'autres restes du cadavre sont retrouvés grâce à une brigade cynophile, dans les gravas d'une digue provisoire érigée par la municipalité sur la rivière traversant la ville.

>> A lire aussi : Affaire Junca: On en sait plus sur les circonstances de la mort d'Alexandre, 13 ans

Que s'est-il passé?

Les circonstances du drame ne sont pas encore totalementé élucidées et la famille du jeune garçon espère que le procès permettra de mieux comprendre ce qui s'est passé. Alexandre Junca aurait été agressé à coups de marteau par Mickaël Baerhel, 30 ans et Christophe Camy, 28 ans, aurait volé le portable de l'adolescent. Claude Ducos, 76 ans, et amant de Mickaël Baerhel dans le cadre de relations tarifées, est soupçonné d'avoir découpé le corps. Et Fatima Ennajah, 50 ans, ex-compagne de Mickaël Baehrel, est suspectée d'avoir caché des informations sur le meurtre du jeune collégien.

>> A lire aussi : Affaire Junca: Fatima Ennajah interpellée et écrouée à Riom

Qu'encourent les 4 accusés ? 

Les deux principaux accusés, Mickaël Baehrel et Christophe Camy sont jugés pour vol avec violences ayant entraîné la mort et ils encourent la réclusion à perpétuité. Claude Ducos est poursuivi pour « recel de cadavres, atteinte à l'intégrité d'un cadavre, destruction de preuves et non-dénonciation de crimes ». Et, il encourt trois ans de prison, comme Fatima Ennajah jugée pour « recel de cadavre» et « non dénonciation de crime ».