Une cinquantaine de migrants en provenance de Grèce accueillis en Gironde

POLITIQUE Quelque 53 personnes dont 31 adultes et 22 enfants de nationalité irakienne et syrienne sont arrivées ce matin en Gironde en provenance des « hot spots » de Grèce…

E.P.

— 

Réfugiés sur le port de Pirée en Grèce, près d'Athènes, le 13 mars 2016.
Réfugiés sur le port de Pirée en Grèce, près d'Athènes, le 13 mars 2016. — H.Sergent/20minutes

Quelque 53 personnes dont 31 adultes et 22 enfants de nationalité irakienne et syrienne sont arrivées jeudi matin en Gironde en provenance des « hot spots » de Grèce. L’accueil de ces migrants sur le département correspond aux engagements pris par le président de la République, précise la préfecture de la Gironde dans un communiqué. A leur arrivée, toutes ces personnes ont été prises en charge dans des centres d’accueil de demandeurs d’asile (CADA).

>> A lire aussi : La France va accueillir 400 réfugiés ayant transité par la Grèce par mois

Une procédure accélérée

Chacune de ces personnes a déjà eu un entretien préalable avec l’office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA). Une procédure qui leur permettra de bénéficier d’une instruction accélérée de leurs dossiers dans la perspective de l’obtention du statut de réfugiés.

« Elles seront reçues dans les prochains jours au « guichet unique des demandeurs d’asile » de la préfecture, sur des créneaux horaires dédiés, pour la délivrance de l’attestation de demandeur d’asile et pour bénéficier d’un entretien personnalisé avec l’Office français de l’immigration et de l’intégration. Une fois que le statut de réfugié leur aura été octroyé, un accompagnement visant leur insertion dans la société française sera mis en place », détaille la préfecture.