Agen: Les zadistes anti-LGV expulsés

SOCIETE Les gendarmes ont commencé à évacuer les zadistes opposés au Technopole Agen Garonne et à la LGV... 

C.C

— 

La ZAD évacuée se situe près d'Agen
La ZAD évacuée se situe près d'Agen — Google maps

Le réveil a été rude ce mardi matin pour les occupants de la ZAD (Zone à défendre) d’Agen. Vers 6h, plusieurs dizaines de gendarmes ont débarqué pour les évacuer des maisons qu’ils occupaient depuis un an à Sainte-Colombe-en-Bruilhois selon Sud-Ouest.

>> A lire aussi : Agen: La justice ordonne l'expulsion de zadistes opposés au projet de technopôle

Ces maisons appartiennent à l’Agglomération d’Agen. La ZAD a été construite pour dénoncer et bloquer la construction du futur Technopole Agen Garonne et de la LGV. Les zadistes se sont notamment installés non loin de la ferme de Joseph Bonotto, un agriculteur menacé d’expulsion.

Les maisons détruites 

Il n'y a pas eu d’affrontements à signaler alors que l’évacuation se poursuit. Seul, un gendarme a été légèrement blessé à une cheville. Les engins sont maintenant arrivés sur place. Selon la préfecture du Lot-et-Garonne, les maisons occupées par les zadistes vont tout être détruites dans la journée suite à des décisions de justice.

>> A lire aussi : Lot-et-Garonne: Un jeune homme retrouvé mort dans un squat de zadistes près d’Agen

Cette évacuation provoque en tout cas d’importants problèmes de circulation sur l’A62 entre Bordeaux et Toulouse. Toutes les rues autour de cette ZAD seront fermées jusqu’à vendredi.

>> A lire aussi : Lot-et-Garonne: Un jeune homme retrouvé mort dans un squat de zadistes près d’Agen