Bordeaux: Deux manifestations près de la Cité du vin à l'occasion de son inauguration par Hollande

SOCIETE Plusieurs syndicats appellent les opposants à la loi Travail à se mobiliser et des associations veulent interpeller le président de la République sur la nocivité des pesticides...

Elsa Provenzano
— 
François Hollande vient inaugurer la Cité du vin mardi 31 mai à Bordeaux.
François Hollande vient inaugurer la Cité du vin mardi 31 mai à Bordeaux. — PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP

Ce mardi 31 mai, le musée de la Cité du vin, dont la construction a coûté 83 millions d’euros, est inauguré en grande pompe en présence du président de la République François Hollande. La Cité du vin se veut un lieu culturel dédié aux vignobles du monde entier et ambitionne d’accueillir 450.000 visiteurs par an. Elle ouvrira ses portes au public à partir du 1er juin.

Le président de la République arrivera vers 10 h 15 et sera accompagné de Matthias Fekl, secrétaire d’Etat en charge notamment du Commerce extérieur et de la promotion du Tourisme, ainsi que de Martine Pinville, secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire. Le maire de Bordeaux et président de la Métropole Alain Juppé sera également présent, avec le président de la Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, Alain Rousset.

Les opposants à la loi Travail mobilisés 

Plusieurs syndicats (CGT, FO, FSU, Solidaires, l’UNEF, FIDL) ont appelé à un rassemblement 11 h 30 devant le Hangar 20 près de Cap Sciences alors que l’allocution de François Hollande est programmée à 12 h. Les syndicats parlent d’une « possible manifestation » en suivant. Après douze semaines de mobilisation pour demander le retrait de la loi Travail, les organisations syndicales veulent interpeller le président de la République à l’occasion de sa venue à Bordeaux. La dernière mobilisation sur Bordeaux a réuni entre 3.000 manifestants, selon la police, et 13.000 selon les syndicats.

Les anti-pesticides vont organiser un die-in 

Plusieurs organisations écologistes (les Amis de la terre Gironde, Générations futures, Info Médoc pesticides, Vigilance OGM 33 et Les jeunes écologistes d’Aquitaine) ont de leur côté appelé à une action non violente entre 12 h et 14 h. Les personnes mobilisées seront invitées à se coucher par terre pour réaliser un « die in » géant.

Les organisateurs demandent « un plan de sortie rapide des Pesticides, daté et chiffré, assorti d’un plan d’accompagnement à la conversion des paysans » et « l’interdiction immédiate de certains produits et pratiques » comme les CMR (cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques), considérés comme les plus dangereux.

La circulation aux abords de la Cité du vin et dans le quartier des Bassins à flot risque d’être compliquée dans la matinée de mardi. Une réunion est prévue en préfecture en début de soirée ce lundi, pour déterminer les dispositifs de sécurité mis en place.