Limoges: Un octogénaire quasi aveugle après une erreur médicale?

FAITS DIVERS En 2011, une personne âgée perd quasiment la vue après avoir subi une opération à la place d'un autre patient, dans une clinique de Limoges. Le dossier sera jugé fin juin...

C.C

— 

La clinique Chénieux à Limoges.
La clinique Chénieux à Limoges. — MICHEL HERMANS / AFP

Il venait pour une simple opération de la paupière et a été pris en charge pour une vitrectomie (ablation du corps vitré dans l’œil) à la place d’un autre patient. Opéré en 2011 à la clinique Chénieux de Limoges, le patient de 80 ans est aujourd’hui pratiquement aveugle et vient de saisir la justice pour faire reconnaître son préjudice, rapporte Le Populaire.

Il se lève à la place d’un autre dans la salle d’attente

On ignore encore ce qui s’est vraiment passé ce jour-là dans l’établissement. Ses appareils auditifs lui ayant été retirés en vue de l’opération, l’octogénaire se serait levé à l’appel d’un autre patient dans la salle d’attente. Et personne n’a ensuite vérifié son identité, alors même qu’il portait un bracelet d’identification.

>> A lire aussi : Enquête après le décès d'un patient lors d'une opération bénigne

Sur la table d’opération, le patient fait une embolie pulmonaire qui l’obligera à être hospitalisé en pneumologie pendant deux mois à Guéret. A l’époque la direction reconnaît à demi-mot l’erreur auprès de la famille mais la victime ne veut pas « faire de scandale ».

Mais en 2014, la vue du vieil homme se dégrade brutalement et sa famille l’encourage à saisir la justice. L’affaire qui devait être jugée le 25 mai, est renvoyée au 22 juin.