Bordeaux: La psychothérapie fait son cinéma ce week-end

EVENEMENT Le premier festival Cinopsy’s, organisé par la Fédération de psychothérapie, se tient à Bordeaux du 27 au 29 mai…

Mickaël Bosredon

— 

Louise Bourgoin dans le film
Louise Bourgoin dans le film — festival Cynopsy's

Il prépare cet événement depuis plus de deux ans. Jean-Luc Colia, président festival Cinopsy’s, qui se tient à Bordeaux du 27 au 29 mai, est vice-président de la Fédération Française de psychothérapie et psychanalyse. « Notre idée à travers ce festival cinématographique est de faire connaître la psychothérapie auprès du grand public, explique-t-il. Et on a trouvé qu’un festival de films était le support idéal pour s’identifier aux différentes thématiques que nous souhaitons aborder. »

La thématique de cette première édition sera « La traversée du temps ». Pour l’aborder, une sélection drastique de films a été réalisée par le comité organisateur, et l’actrice et réalisatrice Sylvie Testud, marraine du festival. On trouvera ainsi Un heureux événement de Rémi Bezançon, pour aborder le thème « naître au monde. » Le monde de Charlie de Stephen Chbosky pour le thème de « La crise d’adolescence/L’image de soi. » Ou encore Lulu femme nue pour parler du thème de l’adulte.

Des débats, des rencontres, des petits-déjeuners avec les professionnels

Mais Cinopsy’s, ce n’est pas seulement des projections de films. C’est aussi des débats, des rencontres, un petit-déjeuner… « On voulait que chaque film parle d’un passage de la vie, et qu’il se prolonge avec des rencontres avec les professionnels, comme Xavier Pommereau, Louis Servan-Schreiber », poursuit Jean-Luc Colia. Les « petits-déjeuners avec mon psy » auront lieu samedi et dimanche matin (8h-9h30) au Couleur Café au café Ciné de l’UGC et au marché des Douves à Bordeaux. Il y sera question de sexe au travers de nos différentes époques, du deuil, de la problématique du temps… Ces rendez-vous sont ouverts au grand public.

Pour assister au festival qui se tient à l’UGC Ciné Cité, et aux débats qui suivront les films, il faut en revanche réserver son pass sur le site de Cinopsy’s (120 euros pour l’ensemble du festival).

La psychothérapie accessible à tous 

L’objectif est de montrer que la psychothérapie, aujourd’hui, est accessible pour tous, et qu’elle n’est pas forcément synonyme d’analyse sur plusieurs années. « on peut venir consulter ponctuellement lors d’un événement dans sa vie, un deuil, une perte d’emploi, une séparation… » assure Jean-Luc Colia.

Le Bordelais ne se voyait pas « organiser ce festival ailleurs qu’à Bordeaux » et souhaite qu’il soit « identifié à une ville. » Les prochaines éditions, toujours à Bordeaux donc, sont déjà en préparation.

Festival Cinops’ys, du 27 au 29 mai à l’UGC Ciné Cité de Bordeaux. Conférence le jeudi 26 mai à la librairie Mollat autour de la psychothérapie. www. cinopsys.com