Le département fait cinq efforts durables

A. A. - ©2007 20 minutes

— 

« Nous consommons en un jour le pétrole que la Terre met 454 ans à produire. » La phrase prononcée par l'explorateur Nicolas Vanier, vendredi au conseil général de la Gironde, avait de quoi marquer les esprits des élus, agents et fonctionnaires réunis pour le lancement d'une campagne interne de sensibilisation au développement durable.

Afin d'endiguer la menace pesant sur l'écosystème, le conseil général a décidé de montrer l'exemple par cinq mesures simples : réduire la consommation d'eau et d'électricité dans ses établissements, recycler 100 tonnes de papier par an, convaincre au moins un employé sur deux d'emprunter les transports en commun et réduire d'une ramette par an la quantité de papier utilisé par chaque agent. Ce dernier geste, en apparence bénin, permettrait d'économiser 13 tonnes de papier chaque année. « On ne peut pas donner de leçons à la population sans agir chacun de notre côté », a affirmé Philippe Madrelle, le président du conseil général, avant d'aller signer, d'une empreinte de sa main, la grande toile blanche tendue pour l'occasion, symbole du contrat pris pour les douze mois à venir.