Grippe aviaire: Les oies et les canards de retour dans les élevages du Sud-Ouest

SANTE Le vide sanitaire imposé dans le cadre de la lutte contre la grippe aviaire est levé ce lundi et les animaux vont revenir peu à peu dans les élevages des 18 départements concernés...

E.P.
— 
Illustration de canards sur une exploitation du Sud-Ouest.
Illustration de canards sur une exploitation du Sud-Ouest. — FRANK PERRY / AFP

C’est la fin du vide sanitaire imposé dans dix-huit départements du Sud-Ouest depuis un mois, dans le cadre de la lutte contre la grippe aviaire. Les élevages d’oies et de canards vont donc commencer à se remplir petit à petit, explique France Info.

Les animaux qui vont arriver dans les exploitations n’auront pas croisé les autres générations et ne pourront donc pas être porteurs de la grippe aviaire. Un jour très attendu par de nombreux éleveurs qui ont vu s’écrouler leur chiffre d’affaires.

Du foie gras pour Noël

La filière redémarre avec de nouvelles normes sanitaires beaucoup plus contraignantes qui imposent notamment aux éleveurs un vide sanitaire chaque année et l’interdiction de mélanger des générations d’animaux. Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture vient d’annoncer un plan de 220 millions d’euros pour renforcer la biosécurité sur ce secteur.

L’abattage des canards reprendra en août, celle des oies en octobre et il y aura donc du foie gras sur le marché, pour les fêtes de fin d’année. La filière va rester sous surveillance, afin d’éviter toute nouvelle crise.