La compagnie « Pull Over » va jouer pour la première fois à Darwin à Bordeaux
La compagnie « Pull Over » va jouer pour la première fois à Darwin à Bordeaux — M.Bosredon/20Minutes

CULTURE

Bordeaux: La Halle Darwin s'ouvre au théâtre

Pour la première fois, la Halle Darwin, rive droite à Bordeaux, accueille une pièce de théâtre, tirée d'une compagnie issue du cours Florent...

Elle a écrit la trame de sa pièce en écoutant le « No Surprises » de Radiohead. Et puise ses inspirations chez l'auteur argentin Copi, et Tchekhov. Mais c'est surtout sa première expérience professionnelle qui l'a inspirée: Marylou Rieucau, auteur et metteur en scène, travaille au sein de la Ligue de l'Enseignement, et s'est « imprégnée de cette ambiance de bureau, au sein des open space » pour finaliser sa pièce « Live and die Together. »

>> A lire aussi : Bordeaux: Un quartier entier en construction sur les friches de Bastide-Niel

Elle présentera son oeuvre pour la première fois vendredi 13 et samedi 14 mai à la Halle Darwin de Bordeaux. « Darwin est un lieu culturel ouvert au street art, à la danse, mais qui n'a jamais accueilli de pièce de théâtre » souligne Alix Blumberg Dit Fleurmont, Bordelaise, et membre de la troupe « Pull Over » qui interprètera la pièce à la halle basse de Darwin. « Je suis allée à la rencontre de Philippe Barre, qui gère la Halle Darwin, pour le convaincre de nous laisser jouer notre pièce. »

Une rencontre d'acteurs du cours Florent

La compagnie « Pull over » est née de la rencontre de jeunes acteurs du cours Florent. « Pull over, c'était le titre de notre première pièce ; on a décidé de garder ce nom » explique Marylou Rieucau.

« Live and die together » sera donc joué pour la première fois à Bordeaux. C'est l'histoire d'une vie entre collègues au sein d'une association culturelle, alors qu'à l'extérieur des communautés s'écharpent. Quelles mesures seront prises au sein de cette tour d'ivoire, et quelles réactions auront les employés ? Le suicide accompagné ? C'est tout l'enjeu de la pièce.

« Ce qui nous intéresse, ce sont les rapports humains dans des situations exacerbées »

« A l'extérieur, c'est la guerre, et à l'intérieur, cela a l'air aseptisé... Ce qui nous intéresse, ce sont les rapports humains dans des situations exacerbées, et ces moments où des personnes qui ont du pouvoir ne se rendent plus compte de ce qui se passe dehors... » poursuit Marylou Rieucau.

Nicolas Le Bricquir (qui joue le Big Boss dans la pièce), souligne de son côté l'envie de montrer « qu'il existe autre chose que le théâtre subventionné, réputé intellectuel, et le théâtre de boulevard... » C'est-à-dire des créations contemporaines, inspirées du quotidien des vivants.

Représentations vendredi 13 et samedi 14 mai à 20h30 à la Halle Darwin de Bordeaux. Tarif: 10 euros (8 euros pour les membres de Darwin.)