Bordeaux: La SNCF ouvre la voie à plus de trafic ferroviaire

TRANSPORTS Les travaux du fameux « bouchon ferroviaire » au nord de la gare de Bordeaux se sont terminés ce dimanche. Les trains circulent à nouveau…

Mickaël Bosredon

— 

TGV arrivant en gare de Bordeaux le 8 mai 2016 Lancer le diaporama
TGV arrivant en gare de Bordeaux le 8 mai 2016 — M.Bosredon/20Minutes

C’est un chantier de onze ans et de 435 millions d’euros qui vient de s’achever, ce dimanche midi, à Bordeaux. La SNCF, au terme de cinq jours d’intenses travaux, qu’elle avait dénommée « opération coup de poing », a enfin fait sauter le fameux « bouchon ferroviaire » de Bordeaux.

>> A lire aussi : DIAPORAMA. Bordeaux: Reprise de la circulation normale des trains dimanche à 12h50

Plus de 300 cheminots de SNCF Réseau se sont relayés durant 111 heures en 3X8 pour terminer le passage de deux à quatre voies de la ligne vers Paris entre la gare de Bordeaux et la bifurcation de Cenon, sur environ 5 km, et les raccorder aux deux voies de la ligne Bordeaux-Nantes. La future ligne TGV Tours-Bordeaux y sera évidemment connectée. Pour le passage des premiers trains sur cette nouvelle deux fois deux voies, la SNCF avait réuni une cinquantaine de collaborateurs ce dimanche midi.

Plusieurs cheminots étaient réunis pour la fin des travaux du bouchon ferroviaire de Bordeaux
Plusieurs cheminots étaient réunis pour la fin des travaux du bouchon ferroviaire de Bordeaux - M.Bosredon/20Minutes

 

Des travaux d’une telle importance que la plupart des circulations ferroviaires ont dû être interrompues durant ces cinq jours, et l’ont été totalement durant 20 heures, le temps des essais des nouvelles signalétiques. Quelque 300 volontaires de la SNCF ont été mobilisés pour aiguiller les 30.000 passagers de la gare Saint-Jean vers les 250 cars affrétés pour l’occasion. L’objectif de ce gigantesque chantier est de permettre davantage de circulation ferroviaire, qu’il s’agisse de TGV, TER ou trains de fret.

>> A lire aussi : Bordeaux: Quasiment pas de train du 3 au 8 mai en gare Saint-Jean

« On passe d’une Nationale à une autoroute »

« Maintenant, nous passons de deux à quatre voies au nord de Bordeaux, c’est comme si on passait de la nationale à l’autoroute », a commenté Laurent Beaucaire, directeur général adjoint de SNCF Mobilités pour la grande région Aquitaine. « C’est un moment historique » assure de son côté Alain Autruffe, directeur territorial SNCF Réseau. Alain Getraud, Directeur d’opérations de la zone de Bordeaux, estime que c’est « un grand soulagement, car ce type d’opérations se prépare minutieusement plusieurs mois à l’avance, et cela nous conforte dans nos savoir-faire techniques. »

Alain Autruffe, directeur territorial SNCF Réseau en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes
Alain Autruffe, directeur territorial SNCF Réseau en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes - M.Bosredon/20Minutes

C’était la quatrième opération « coup de poing » de ce type. Et ce sera la dernière. Car s’il reste encore trois semaines de travaux pour finaliser totalement l’opération, ils s’effectueront de nuit et ne perturberont pas la circulation.

Encore plus d’un an de travaux à la gare Saint-Jean

La SNCF est cela dit loin d’en avoir terminé avec ses chantiers. Car ceux de la gare de Bordeaux Saint-Jean se poursuivent. Rénovation du hall principal, agrandissement côté Belcier, création d’un atelier de maintenance pour les TER, amélioration de l’accessibilité… La gare est en train d’être refaite de fond en comble.

>> A lire aussi : Bordeaux: La gare, sac de noeuds ferroviaires

« Dès ce lundi, nous allons commencer à retirer les échafaudages de la grande verrière, explique Laurent Beaucaire, et cela va prendre plusieurs mois. Nous allons aussi commencer dans les prochaines semaines à installer des ascenseurs et mettre les quais à niveau pour les personnes à mobilité réduite. Ce sera le seul chantier qui ne sera pas terminé pour l’inauguration de la LGV en juillet 2017. »

Inauguration officielle avec une performance artistique

Si ces travaux ne devraient pas entraîner de suppressions de trains, ils continueront d’impacter les déplacements et la fluidité au sein même de la gare.

En attendant, la SNCF a décidé d’inaugurer officiellement la fin des travaux de ce « bouchon ferroviaire » mercredi à 15 h en gare de Cenon, puis le soir à 21h30 sous le viaduc créé pour la création de ces quatre voies. Le studio créatif « 1024 Architecture » proposera une opération sonore et visuelle, intitulée « Pulse », ouverte au public. L’œuvre sera présentée jeudi 12 et vendredi 13 aux mêmes heures.