Euro 2016: Debuchy attend «sereinement» la liste de Didier Deschamps

FOOTBALL Le latéral droit des Girondins saura jeudi s’il est dans la liste pour l’Euro…

Marc Nouaux

— 

Mathieu Debuchy, le latéral droit des Girondins de Bordeaux le 7 février 2016 face à Saint-Etienne.
Mathieu Debuchy, le latéral droit des Girondins de Bordeaux le 7 février 2016 face à Saint-Etienne. — NICOLAS TUCAT / AFP

Mathieu Debuchy saura jeudi s’il a fait le bon choix de venir à Bordeaux il y a trois mois. L’arrière droit international, barré à Arsenal par Bellerin, avait opté pour les Girondins pour se donner une chance de participer à l’Euro en juin prochain.

>> A lire aussi : Avenir de Diabaté aux Girondins: «On m’a proposé quelque chose?», interroge le buteur

Pas forcément très en vue, notamment en raison d’une blessure qui l’a éloigné des terrains pendant presque deux mois, Debuchy a disputé huit matchs de Ligue 1. Selon L’Equipe, ce serait suffisant pour intégrer la liste que dévoilera Didier Deschamps jeudi.

Bordeaux ne pourra pas le garder

« Il ne reste que quelques jours avant la liste, on attend et on verra bien, a simplement commenté l’intéressé samedi après le succès de son équipe face à Lorient (3-0). Je me sens mentalement très bien, comme d’habitude et physiquement le fait d’enchaîner les matchs forcément ça fait du bien. Ce n’est pas évident de retrouver rapidement son niveau mais physiquement ça revient. »

>> A lire aussi : Comment Debuchy est arrivé jusqu’aux Girondins en moins de 24 heures

Dans quel état d’esprit attend-il la fameuse annonce ? « Très sereinement. C’est le choix du sélectionneur, si j’y suis c’est une grande fierté et j’en serai très heureux et si je n’en fais pas partie, ce sera comme ça et j’irai en vacances avec ma famille. »

>> A lire aussi : Les ultras n’ont pas souhaité que les joueurs viennent fêter la victoire

Son président, Jean-Louis Triaud, préférerait le voir à la télévision plutôt qu’en famille. « Si je suis sélectionneur, je le prends sans hésiter », a plaidé le dirigeant bordelais, mettant en avant le fait que son joueur ait « apporté beaucoup sur le terrain et dans le vestiaire ». De quoi lui donner envie de le garder au-delà de son prêt ? « Il a un contrat à Arsenal… Il faut être réaliste pour Bordeaux. »