Crise aviaire: Un éleveur de canards Landais menace deux inspecteurs avec un couteau

FAITS DIVERS Lors d'un contrôle réalisé dans le cadre du vide sanitaire imposé dans les élevages de volailles pour éradiquer l'influenza aviaire, deux inspecteurs ont été agressés par un éleveur...

E.P.

— 

Voiture de gendarmerie. Gendarmes. (Illustration)
Voiture de gendarmerie. Gendarmes. (Illustration) — Alexandre GELEBART/20MINUTES

Lundi, un éleveur de canards Landais a pété les plombs lors d’un contrôle de routine de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP), qui avait lieu dans le cadre du vide sanitaire, imposé aux éleveurs de volailles pour tenter d’éradiquer le virus d’influenza aviaire,rapporte Sud-Ouest. Le sexagénaire qui élève des canes pondeuses et des canards prêts à gaver à Amou, dans les Landes, a menacé avec un couteau les deux inspecteurs de passage.

>> A lire aussi : Les nouveaux cas confortent les autorités dans le choix d'un «vide sanitaire généralisé»

Il s’est d’abord montré menaçant verbalement lors de leur visite « C’est vous qui avez tué tous les canards. Je sais ce qui s’est passé en Dordogne ! », s’est-il notamment exclamé.

Poursuivis jusque dans leur voiture

Les deux inspecteurs, un homme et une femme, ont voulu mettre un terme au contrôle mais l’éleveur a sorti un Opinel, les forçant à faire le tour de son exploitation. « Si vous partez, je crève les pneus de votre automobile de service », leur aurait-il lancé.

>> A lire aussi : Quatre questions sur le «vide sanitaire» décrété dans le Sud-Ouest

Les deux fonctionnaires ont été poursuivis, bousculés et menacés jusque dans leur voiture. Et l’éleveur ne se serait calmé qu’en voyant l’inspectrice fondre en larmes. Quand les deux inspecteurs ont enfin pu quitter les lieux, ils ont prévenu les gendarmes et, choqués, ils sont allés consulter au centre hospitalier de Dax.

L’éleveur a été déféré mardi devant le parquet de Dax, devant lequel il a reconnu et regretté les faits. Il est poursuivi pour menaces et violences avec arme sur personne chargée du service public. Il est convoqué devant le tribunal correctionnel de Dax début juin.