Bordeaux: Un radar pour lutter contre les rodéos de voitures et de motos ?

INSECURITE La préfecture réfléchit à l'installation d'un radar avenue de Labarde dans le quartier Bacalan, où s'organisent régulièrement des rodéos nocturnes...

M.B.

— 

Le radar automatique contrôle la vitesse des automobilistes. (illustration)
Le radar automatique contrôle la vitesse des automobilistes. (illustration) — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Dans cette partie de Bacalan, la vitesse est limitée à 30 km/h... Mais l'avenue de Labarde est devenue le théâtre de rassemblements nocturnes, qui débouchent régulièrement sur des rodéos de motos, scooters et grosses cylindrées. Roues arrières sans casque, demi-tour au frein à main au beau milieu de l'avenue... Pour les automobilistes qui passent par là, et les riverains, la situation devient périlleuse.

Lundi, Alain Juppé a annoncé en marge du conseil municipal que les caméras de surveillance pourraient servir à la verbalisation des infractions routières à partir du 1er juillet, notamment dans ce secteur de Bacalan, où « les problèmes de circulation pourrissent le quotidien des habitants. »

Bacalan ne doit pas être « une zone de non droit »

Une réunion en préfecture lundi soir, avec des habitants du secteur, a confirmé cette nouvelle. Le préfet a également annoncé qu'il pourrait y installer un radar, annonce Sud Ouest.

« La mairie devra de son côté réfléchir aux aménagements de la voie publique pour accompagner cet équipement, sachant que sur cet axe, nous avons des bus et des Lianes qui circulent. Il s’agit ici de casser les rodéos en évitant néanmoins qu’ils se reportent ailleurs comme sur la rue Vaquier », a souligné Nathalie Delattre, adjointe au maire en charge du quartier Bordeaux Maritime. Les responsables souhaitent que « Bacalan ne soit pas une zone de non-droit. »