VIDEO. Bordeaux: Un supermarché coopératif, où clients et employés ne font qu'un, ouvre fin 2016

CONSOMMATION Les membres de la coopérative devront s'investir 3 h par mois et pourront alors faire leurs courses à des prix 30 à 40 % inférieurs à ceux pratiqués dans les supermarchés traditionnels...

Elsa Provenzano

— 

Illustration de légumes.
Illustration de légumes. — MYCHELE DANIAU / AFP

Donner de son temps pour manger mieux et moins cher. Voilà le principe ambitieux mais pas neuf du premier supermarché coopératif en projet sur Bordeaux. Il est porté par Lien : l’association des amis de Supercoop depuis mars 2015 et devrait aboutir à la fin de l’année 2016.

3 h par mois pour les membres de l’association 

Lien : La coopérative de consommateurs à but non lucratif propose à ses membres de s’investir à raison de 3 heures par mois dans le fonctionnement du supermarché et d’accéder en échange aux produits de la structure à des prix très modérés.

>> A lire aussi : VIDEO. L'idée d'un supermarché où les clients sont aussi les employés germe à Toulouse

 Les membres de la coopérative auront par exemple pour mission de s’occuper de la caisse, de la mise en rayon, de l’entretien, des livraisons etc. et ils bénéficieront en retour de tarifs de 30 à 40 % moins élevés par rapport aux supermarchés classiques sur des produits de qualité, achetés à des producteurs locaux biologiques et non biologiques.

Les initiateurs du projet estiment que la structure pourra tourner correctement à partir de 1.200 membres et qu’il sera alors possible de recruter 5 salariés à plein-temps,
qui se chargeront de la gestion financière, des ressources humaines et des achats.

Ce modèle s’inspire du Park Slope Food Coop, une coopérative qui existe depuis 1973 à New York. D’autres initiatives existent déjà en France comme Lien : La Louve à Paris, Lien : la Chouette Coop à Toulouse, Lien :  le Superquinquin à Lille, Lien : les amis d’Otsokop au Pays Basque et Lien : La Cagette à Montpellier.

>> A lire aussi : SuperQuinQuin, le supermarché participatif, va arriver à Lille

Depuis septembre 2015, l’association les amis de la supercoop a lancé un groupement d’achats qui est en cours de test et qui a vocation à être élargi, d'ici l'ouverture du supermarché coopératif. 

>> A lire aussi : Pour faire ses courses au supermarché La Louve, il faudra aussi y travailler

A ce jour, le projet Bordelais réunit déjà plus de 400 membres et l’association multiplie les réunions d’information pour présenter son projet au public. La prochaine a lieu le 12 mai.