Un site pour que les étudiants échangent gratuitement leurs chambres chez leurs parents

VIE ETUDIANTE Deux pères de famille ont eu l'idée de créer le site «Swap & Study» qui permet de mettre en contact des étudiants souhaitant échanger la chambre qu'ils occupent chez leurs parents...

Elsa Provenzano

— 

Lionel Martinez et Richard Girardot, les fondateurs de Swap and Study.
Lionel Martinez et Richard Girardot, les fondateurs de Swap and Study. — E.Provenzano / 20 Minutes

Swap & Study est un site entièrement gratuit qui permet aux étudiants qui quittent le domicile familial pour leurs études d’échanger avec d’autres étudiants la chambre dont ils disposent chez leurs parents.

>> A lire aussi : Logement : des milliers d’étudiants sur le carreau

L’un des créateurs du site, Lionel Martinez, a 48 ans, il vit à Pau et a trois enfants. Lorsque son aîné a commencé ses études supérieures, il a mesuré la charge financière d’un logement étudiant. Avec Richard Girardot, lui aussi Palois et âgée de 46 ans, ils ont alors l’idée d’utiliser le « parc » des chambres laissées vides par les jeunes partis étudier, pour créer un système d’échanges.

« 700 euros d’économie par mois »

Selon l’observatoire de la vie étudiante (OVE), 1,4 million d’étudiants quittent le domicile familial pour leurs études et seulement 200.000 trouvent à se loger via le Crous. Les jeunes restants (1,2 million) cherchent dans le locatif privé des appartements seuls ou en colocation.

>> A lire aussi : Les vrais prix du logement étudiant

Or, l’échange de chambres, « c’est au minimum 700 euros d’économie par mois pour une famille », assure les deux créateurs de ce site qui veut s’inscrire dans le cadre de l’économie collaborative. « Il faut voir qu’il y a les coûts induits par la taxe d’habitation, l’ameublement et le déménagement en moins », précise Richard Girardot. Un dispositif utile pour les jeunes qui partent étudier dans une autre ville « mais aussi pour ceux qui ont des stages de quelques mois », ajoute Lionel Martinez.

« Ta famille prend soin de moi, pendant que la mienne prend soin de toi »

Le site ne fait que mettre en contact les étudiants mais il est possible d’envisager que la famille de l’un nourrisse par exemple la famille de l’autre et inversement. « Il y a une notion de bienveillance qu’on peut traduire ainsi : ta famille prend soin de moi, pendant que la mienne prend soin de toi », assure Richard Girardot.

Le dispositif s’adresse à tous les étudiants mais les plus jeunes qui commencent juste leurs études, les étudiants de prépas ou ceux qui partent à l’étranger devraient être les premiers séduits.

>> A lire aussi : Le boom de l'économie du «partage», nourrie par la crise et l'internet

« Cela diminue le besoin de travailler et leur libère du temps pour étudier. Il y a alors davantage d’égalité des chances puisque les conditions d’études ne dépendent plus des revenus des parents », estime Lionel Martinez.

Un objectif de 2.000 profils en 2016

Actuellement environ 300 profils sont inscrits sur le site qui offre plusieurs de critères pour la recherche croisée : situation du logement, taille de la chambre, proximité des transports en commun, période d’échange souhaitée.

L’objectif des créateurs du site est d’atteindre 2.000 profils dans le Sud-Ouest (autour des grandes villes comme Bordeaux, Toulouse et Bayonne) en 2016. « C’est à partir de cette masse critique que nous pourrons avoir une bonne capacité de réponse aux demandes », souligne Richard Girardot.

Les créateurs tiennent à ce que le site reste gratuit mais envisagent de demander, lors de la première mise en contact, une participation sur la base de l’estimation du service rendu. « On ne veut pas être des vendeurs de listes, mais proposer la possibilité d’un don, un peu comme Wikipédia », soulignent-ils.