Tchernobyl, 30 ans après: Une manifestation antinucléaire à Bordeaux, ce lundi

NUCLEAIRE Des militants anti-nucléaire réclament la fermeture de la centrale nucléaire du Blayais qui a dépassé les 35 ans de service et qui était prévue pour ne durer que 30 ans...

E.P.

— 

Une manifestation anti-nucléaire est prévue lundi 25 avril à Bordeaux.
Une manifestation anti-nucléaire est prévue lundi 25 avril à Bordeaux. — Joel Sirat / Tchernoblaye

Trente ans après l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl, qui a eu lieu dans la nuit du 25 au 26 avril 1986, les militants antinucléaires de Tchernoblaye appellent à une manifestation, en blanc, ce lundi à partir de 19 h, place Pey-Berland.

>> A lire aussi : Trente ans après Tchernobyl, 70% des Français estiment «possible» une catastrophe similaire en France

Ils demandent l’arrêt de la centrale de Blaye 

Les militants rappellent dans un communiqué que « 30 ans plus tard, des millions de gens vivent encore dans la contamination principalement en Biélorussie et en Ukraine. Des enfants nés longtemps après la catastrophe en sont aujourd’hui victimes et développent des maladies gravissimes (cancers, leucémies). »

>> A lire aussi : Greenpeace désigne ses cinq centrales «à fermer en priorité»

Les militants se mobilisent pour l’arrêt du nucléaire en général, et « en particulier pour la fermeture immédiate de la centrale nucléaire du Blayais (qui a dépassé les 35 ans d’âge alors qu’elle était prévue pour 30 ans). »