Bordeaux: La culture aura aussi sa place aux Bassins à Flot

EQUIPEMENTS De nombreux immeubles d'habitation sont en construction dans ce nouveau quartier. Mais plusieurs projets culturels y verront également le jour...

Mickaël Bosredon

— 

Image de synthèse du projet de musée de la mer et de la marine à Bordeaux Lancer le diaporama
Image de synthèse du projet de musée de la mer et de la marine à Bordeaux — Brochet/Lajus/Pueyo

Non, les Bassins à Flot ne seront pas qu’un quartier résidentiel et hôtelier. Les projets culturels y auront aussi leur place. Et une bonne place même. A commencer par la Cité du vin, bien entendu.

Chantier aux Bassins à Flot à Bordeaux le 25 avril 2016
Chantier aux Bassins à Flot à Bordeaux le 25 avril 2016 - M.Bosredon/20Minutes

 

>> A lire aussi : Bordeaux: Les grands projets d'architectes dessinent la ville de 2020

L’édifice est dorénavant achevé, et les aménagements intérieurs ont commencé. Le calendrier va être très serré pour une inauguration le 31 mai et une ouverture le 1er juin, mais il est toujours maintenu. La scénographie commence à prendre forme, ainsi que l’installation du restaurant et du belvédère. En revanche, le rez-de-chaussée avec son bar et sa cave à vins commencent à peine. L’édifice accueillera temporairement plusieurs expositions.

La Cité du vin à Bordeaux, le 25 avril 2016
La Cité du vin à Bordeaux, le 25 avril 2016 - M.Bosredon/20Minutes

Le musée de la mer et de la marine, un édifice de 45 mètres de haut

Si la Cité du vin se veut le phare culturel du quartier, le musée de la Mer et de la Marine entend attirer aussi un large public. Porté par le promoteur bordelais Norbert Fradin, il sera réalisé par l’architecte Olivier Brochet, qui vient de signer la rénovation du musée de l’Homme à Paris. L’une des grandes spécificités qui distingue aujourd’hui le projet du musée est donc qu’il est porté par une initiative entièrement privée.

>> A lire aussi : Bordeaux: Le centre thermoludique de Lormont relancé

L’édifice, dont la première pierre sera posée ce jeudi, pour une ouverture programmée fin 2018, constitue un ensemble monumental qui se développe sur une surface globale de plus de 13.000 m2. Il s’étage sur sept niveaux successifs, en s’élevant jusqu’à une hauteur totale de 45m. L’activité propre du musée (expositions, animations, manifestations, mises en représentation…) se déploiera sur une surface exploitable de plus de 9.500 m2.

Le fonds Fradin pour la collection permanente, ouverte à la réalité virtuelle et augmentée

Au premier étage, on découvrira un auditorium de 500 m2 offrant une capacité de 380 places. Au-dessus, se situe une salle polyvalente de 660 m2 modulable avec une capacité d’extension. Enfin un restaurant, un bistrot interactif, des salles de projection, des salons de lecture et de connaissance, des lieux d’accueil et de repos, compléteront cet ensemble.

>> A lire aussi : Bordeaux: «Il y aura une cave unique au monde à la Cité du vin»

Le socle du projet reposera sur les collections du fonds Fradin, patrimoine constitué depuis plusieurs années. La démarche muséographique du musée abordera ces immenses domaines en ouvrant neuf grandes voies d’approches historiques et thématiques (les découvertes, les routes commerciales, l’archéologie sous-marine…) en s’ouvrant aux nouvelles techniques de réalité virtuelle et réalité augmentée. Outre un parcours permanent, le site accueillera des expositions temporaires et des événements.

A l’entrée du musée, chaque visiteur recevra une boussole qui lui donnera à tout moment de sa visite toutes les informations nécessaires pour composer lui-même son parcours. Mais le musée se veut aussi un chantier naval grandeur nature, avec des restaurations de bateaux afin de faire découvrir les métiers de la marine, et éventuellement les remettre à flot.

Un multiplexe UGC en 2017

Non loin du musée, la base sous-marine continuera d’accueillir des expositions temporaires, et pourrait être un pendant au musée de la mer pour certains événements.

Enfin, le quartier accueillera bien un cinéma multiplexe UGC. Doté de 13 salles, il devrait proposer 2.400 places, et devrait ouvrir en 2017.