Affaire Bettencourt: La fille de la milliardaire entendue dans le cadre d'une plainte pour subornation de témoins

JUSTICE Françoise Meyers-Bettencourt, fille de l'héritière de l'Oréal, devrait être entendue ce jeudi par un juge d'instruction après la plainte déposée par François Marie Banier pour subornation de témoins...

E.P. avec AFP

— 

Françoise Bettencourt Meyers, fille de Liliane Bettencourt.
Françoise Bettencourt Meyers, fille de Liliane Bettencourt. — JEAN-PIERRE MULLER / AFP

Encore une affaire dans l’affaire. La fille de la milliardaire Liliane Bettencourt, Françoise Bettencourt-Meyers, pourrait être convoquée ce jeudi par un juge d’instruction pour être entendue dans l’enquête où elle est visée par une plainte du photographe François-Marie Banier pour subornation de témoins, ont expliqué ce mercredi ses avocats. Elle peut être mise en examen à l’issue de l’audition.

>> A lire aussi : Affaire Bettencourt: ouverture d'une information judiciaire pour subornation de témoin

« Françoise Bettencourt-Meyers avait demandé au juge Roger Le Loire à être entendue en octobre 2015 dès que la plainte de François-Marie Banier, condamné à trois ans de prison (dont six mois avec sursis) par le tribunal correctionnel de Bordeaux, a été déposée pour la troisième fois », ont déclaré ses avocats, Jean Veil et Nicolas Huc-Morel.

« Le juge parisien a préféré convoquer Françoise Bettencourt-Meyers à la veille du procès en appel à Bordeaux » de François Marie-Banier qui sera rejugé, du 10 au 27 mai, avec cinq autres prévenus pour abus de faiblesse sur Liliane Bettencourt, regrettent les avocats.

>> A lire aussi : Affaire Bettencourt: la comptable Claire Thibout mise en examen pour faux témoignage

Elle « répondra le moment venu à toutes les questions du juge et montrera que les témoins ont été constants et cohérents dans toutes leurs déclarations », affirment-ils dans leur communiqué.

Cinq anciennes employées déjà mises en examen

Dans une procédure parallèle, le juge Roger Le Loire a déjà mis en examen cinq anciennes employées de l’héritière de L’Oréal, qu’il soupçonne de faux témoignages dans l’enquête visant François-Marie Banier. Les témoignages de ces protagonistes décrivant l’emprise du photographe sur son amie de longue date Liliane Bettencourt avaient pesé dans la retentissante enquête sur l’abus de faiblesse dont elle a été victime.

Sept personnes ont été condamnées en première instance à Bordeaux pour abus de faiblesse, dont le photographe François-Marie Banier, le gestionnaire de fortune de la milliardaire Patrice de Maistre, et son successeur, l’avocat Pascal Wilhelm.

>> A lire aussi : Affaire Bettencourt: Banier condamné à de la prison ferme, Woerth relaxé totalement

François-Marie Banier avait également été condamné à verser plus de 158 millions d’euros de dommages et intérêts à Liliane Bettencourt.