Bordeaux: Le coût de la sécurité pour l'Euro 2016 revu à la hausse

EVENEMENT Il faudra débourser un million d'euros supplémentaires pour sécuriser la fan zone, a annoncé ce lundi Alain Juppé, qui a aussi détaillé les mesures concernant les déplacements durant la manifestation...

Mickaël Bosredon

— 

Le 23 mai 2015 match d'inauguration au Nouveau stade de Bordeaux
Le 23 mai 2015 match d'inauguration au Nouveau stade de Bordeaux —

Un million d’euros : c’est le montant du surcoût pour sécuriser la fan zone durant l’Euro 2016 à Bordeaux. La facture initiale était de deux millions d’euros, mais, depuis les attentats, il a fallu revoir plusieurs paramètres, comme l’installation de caméras de vidéosurveillance.

« Elles seront financées à 80 % par l’Etat, a précisé Alain Juppé, président de Bordeaux Métropole et du club des villes organisatrices de l’Euro. J’ai également demandé une participation supplémentaire de l’UEFA de l’ordre d’un million d’euros. Nous aurons la réponse le 27 avril lors d’un comité de pilotage. J’ai bon espoir. »

>> A lire aussi : Bordeaux: Une simulation d'attentat sur la fan-zone pour entraîner les forces de l'ordre avant l'Euro 2016

La fan zone se situera sur la place des Quinconces, durant l’intégralité de la compétition, qui se déroule du 10 juin au 10 juillet. Bordeaux accueillera cinq matchs dont un quart de finale. L’équipe nationale belge résidera au Pian-Médoc et s’entraînera au Haillan, mais sera le 8 juin au stade Chaban-Delmas pour une séance ouverte au public gratuitement.

Inciter les spectateurs à se garer rive droite et à utiliser un système de navettes

Alain Juppé est également longuement revenu sur les dispositifs concernant la mobilité. « C’est le grand souci », a-t-il admis, même s’il a rappelé que « l’on n’a jamais aussi bien circuler à Bordeaux que lors de la Coupe du Monde 1998, parce que nous nous étions bien préparés. »

>> A lire aussi : Bordeaux: La sortie du stade Matmut Atlantique est toujours galère

Il est prévu un système de navettes qui partiront de la Cité du Vin pour relier le stade Matmut Atlantique, en complément des trams dont la fréquence sera renforcée. L’idée est d’inciter les spectateurs à se garer rive droite, puis d’emprunter le pont Chaban à pied (il sera fermé à la circulation dans le sens rive droite-rive gauche les jours de matchs) pour récupérer ces navettes. Une « walk zone », ou cheminement piétonnier, sera également aménagée de la place des Quinconces jusqu’à la Cité du vin.

Autour du stade, un périmètre d’un kilomètre sera entièrement fermé à la circulation, afin de permettre une plus grande fluidité des bus et des trams. Les employés travaillant dans ce périmètre bénéficieront d’un macaron spécifique pour y pénétrer.

Plusieurs animations seront organisées sur la fan zone et autour du stade.