Girondins: Enervé par la défaite contre Angers, Plasil parle de «faute professionnelle»

FOOTBALL Le capitaine des Girondins était remonté contre certains coéquipiers après la défaite de son équipe…

Marc Nouaux
— 
Jaroslav Plasil, le capitaine des Girondins, face à Rennes, lors d'un match disputé le 31 janvier 2016 à Bordeaux.
Jaroslav Plasil, le capitaine des Girondins, face à Rennes, lors d'un match disputé le 31 janvier 2016 à Bordeaux. — N. Tucat / AFP

Jaroslav Plasil a parlé à chaud et il en avait gros sur le cœur. Après la défaite contre Angers (1-3) le capitaine des Girondins s’est exprimé au coup de sifflet final au micro de BeIn sports. Et comme le Tchèque est quelqu’un de généreux sur le terrain, il vit mal quand ses coéquipiers ne font pas certains efforts. En cause, selon lui, le premier but de son équipe encaissé sur coup de pied arrêté.

« Il y a un marquage à respecter et on le respecte pas. Oui, il a y des joueurs qui sont au marquage et c’est vraiment une faute professionnelle. Chacun a un joueur et on n’a pas le droit de ne pas être avec le joueur. Ça nous a perdus sur le premier but et on a essayé de pousser et ça s’est très mal passé. »

Très clairement, Plasil a pointé du doigt Cédric Yambéré, auteur d’un (nouveau) match catastrophique au milieu de terrain, coupable d’avoir complètement lâché Ndoye sur l’ouverture du score du SCO. « On n’a pas le droit de laisser seul quelqu’un au marquage comme ça », a insisté son coéquipier Jussiê. Sans parler du troisième but d'Angers survenu sur... Un coup de pied arrêté où Guilbert a lâché le marquage de Bourillon.