Lot-et-Garonne: En quelques mois, il perd 49 brebis attaquées par des chiens

ELEVAGE Un éleveur a vu plusieurs de ses bêtes tuées par des chiens du voisinage, et craint pour la suite de son activité...

M.B.

— 

Illustration d'un troupeau de brebis.
Illustration d'un troupeau de brebis. — LCHAM/SIPA

Douze brebis et agneaux retrouvés morts le 7 avril dernier. C'est le dernier bilan, macabre, pour cet éleveur de Sainte-Colombe-en-Bruilhois (Lot-et-Garonne), qui avait déjà perdu quatorze bêtes, et dû en euthanasier treize, le 1er avril. En septembre 2015, cinq brebis avaient été tuées, et cinq autres blessées, qui avaient aussi été euthanasiées par la suite.

Il envisage d'arrêter son activité

En tout, cet homme de 43 ans, tourné vers l'agriculture par passion, a donc perdu 49 bêtes en quelques mois, rapporte Sud Ouest. Toutes attaquées par des chiens du voisinage, un berger allemand et un boxer croisé rottweiler. L'éleveur a tenté une conciliation avec le propriétaire des chiens dans un premier temps, puis s'est résigné à porter plainte.

Aujourd'hui, l'homme est inquiet pour son avenir. Il évalue son manque à gagner à 15.000 euros. Et, comme le lui a dit un vétérinaire, les chiens « ont pris goût à ces attaques. » Il envisage d'arrêter son activité.