Top 14: Si l'UBB ne finit pas dans les six, «nous n'aurons aucune excuse», prévient Marti

RUGBY L'UBB vient d'enchaîner deux défaites consécutives à domicile...

M.N.

— 

Laurent Marti et Adam Ashley-Cooper, lors de l'arrivée de l'international australien à Bègles, le 3 décembre 2015.
Laurent Marti et Adam Ashley-Cooper, lors de l'arrivée de l'international australien à Bègles, le 3 décembre 2015. — M. Nouaux / 20 Minutes

L'UBB ne s'est pas positionnée de la meilleure des façons pour aborder le sprint final du Top 14. Si elle est encore cinquième et donc potentiellement qualifiée pour les quarts de finale, ses deux défaites consécutives à domicile face à Clermont puis au Racing lui compliquent la tâche à six journées de la fin.

Laurent Marti, le président de l'UBB, compte sur une réaction de ses joueurs, comme il l'a indiqué à Sud Ouest. « Lorsqu'on regarde les budgets, il y a six clubs qui disposent de moyens supérieurs aux autres, observe-t-il. Pour pouvoir être dans les six, il faut qu'un de ces clubs connaisse un accident. C'est le cas, cette saison avec le Stade Français. Nous n'aurons aucune excuse à ne pas finir premier de notre championnat. »

«Gagner deux fois à l'extérieur»

Le président bordelo-béglais a bien observé le calendrier et effectué ses prévisions pour que son club conserve sa place dans les six. « Castres est très bien placé. Je pense que pour être sûr de se qualifier, il faudra quatre victoires sur six matches. Cela veut dire s'imposer à domicile et gagner deux fois à l'extérieur. » Lors de la prochaine journée, l'UBB se déplacera à La Rochelle (samedi 16 avril à 20h45).