Ballons sur le green, bunkers, polos et chaussettes hautes à carreaux… On a testé pour vous le footgolf

LOISIRS «20 Minutes» a participé à l’inauguration d’un nouveau parcours de footgolf à Cameyrac, à une vingtaine de kilomètres de Bordeaux…

Marc Nouaux

— 

Deux joueurs lors d'une compétition de foot golf, le 25 mars 2016 en Gironde.
Deux joueurs lors d'une compétition de foot golf, le 25 mars 2016 en Gironde. — M. Salero P-V.

Et si on allait taper le foot sur le green ? Samedi, accompagné d’un ami footeux, Jonathan, 20 Minutes Bordeaux est allé à l’ouverture du parcours de footgolf de Cameyrac, à une vingtaine de kilomètres de Bordeaux.

Une compétition était organisée par l’association française de footgolf (AFFG, crée en 2013) à l’occasion de l’ouverture du parcours de Cameyrac, le troisième de la région Aquitaine, après ceux de Margaux et du Cap-Ferret. Au total, en France, il existe 26 parcours permanents pour 2.800 adhérents (la pratique, née aux pays-Bas en 2009, est surtout répandue en France à Paris, dans le Nord et l’Est de la France, notamment dans le Jura).

Pirès et Cheyrou en ambassadeurs

Nicolas Caillé, délégué régional Aquitaine de l’AFFG, s’est satisfait de la journée de samedi. « C’est un succès car on était complet. Il y a eu 90 participants, 36 en individuel le matin et 54 par équipes l’après-midi. » La compétition par équipes, c’est justement celle à laquelle nous avons participé avec mon coéquipier.

Illustration d'un joueur lors d'une compétition de footgolf, le 25 mars 2016 en Gironde.
Illustration d'un joueur lors d'une compétition de footgolf, le 25 mars 2016 en Gironde. - M. Salero P-V.

 

Après un léger briefing oral et vidéo (Bruno Cheyrou et Robert Pirès, deux ambassadeurs de la discipline, expliquent dans un clip les règles de base), les 27 équipes sont réparties par groupes de trois sur les 9 trous que chacun devra terminer deux fois. Chaque duo part avec son ballon taille 5 et sa feuille de score, avec pour objectif de terminer les 18 trous (mesurant 55 cm de diamètre pour 30 cm de profondeur) en faisant le moins de coups possible. Une belle balade qui dure à peu près deux heures et quart.

>> A lire aussi: On a testé pour vous un tournoi de football en pente à Cenon

Sur notre parcours, les deux autres équipes sont constituées par François et ses deux jeunes fils et l’autre par les confrères de foot-express, Olive et Tom (ils ne l’ont pas fait exprès).

Sous un joli soleil et une température bien agréable, on a pu fièrement arborer notre tenue de footgolfeur puisqu’un dress-code est requis pour la pratique. Polo, short long ou bermuda, chaussettes montantes (avec carreaux si possibles) et chaussures sans crampons.

Le duo représentant l'équipe de «20 Minutes» lors d'une compétition de footgolf disputée le 25 mars 2015 en Gironde.
Le duo représentant l'équipe de «20 Minutes» lors d'une compétition de footgolf disputée le 25 mars 2015 en Gironde. - M. Salero P-V.

 

Pour impressionner la galerie j’envoie une grande transversale aérienne sur mon premier essai. Le « Marshall » chargé de nous conseiller et nous diriger me dit que j’aurais mieux fait de mettre un « plat du pied-sécurité » pour être plus précis car de toute façon, le ballon serait allé aussi loin. Il n’avait pas tort.

Un joueur effectuant un tir lors d'une compétition de footgolf organisée en Gironde le 25 mars 2016.
Un joueur effectuant un tir lors d'une compétition de footgolf organisée en Gironde le 25 mars 2016. - M. Salero P-V.

 

Après quelques tentatives, Jonathan et moi appréhendons mieux les dénivelés et la vitesse du green. Comme le veut la règle, on joue chacun notre tour. Et si je l’ai envoyé une fois dans un bunker (une zone où il n’y a pas d’herbe et d’où il est difficile d’extraire le ballon) et que lui a réussi à manquer le trou à moins de 2 mètres, on ne s’en sort pas trop mal dans l’ensemble avec 80 coups au total pour boucler les 18 trous.

Pas de casquette RTL2

« Ça sent le podium », nous glisse notre « Marshall » qui nous donne de faux espoirs. Après vérification des 27 feuilles de score, le classement tombe : Sixièmes ! Dommage, les cinquièmes avaient droit à une casquette RTL2…Mais comme on a fait mieux que les confrères de foot-express, l’honneur est sauf.

Illustration d'un joueur de footgolf lors d'une compétition organisée en Gironde le 25 mars 2016.
Illustration d'un joueur de footgolf lors d'une compétition organisée en Gironde le 25 mars 2016. - M. Salero P-V.

Les vainqueurs du jour, Xavier et Fred, deux quadragénaires et anciens joueurs de niveau CFA-DH. « Je trouve ça assez dur, observe Fred. Les coups changent sans arrêt, il faut envoyer un long, puis un court, se placer, jouer avec les dénivelés. C’est une technique bien précise et sur pleins de coups on regrette de ne pas s’entraîner. Le plus dur, c’est d’envoyer le ballon droit sur les longs coups. »

Un joueur de footgolf essayant de se sortir d'un «bunker» lors d'une compétition organisée en Gironde le 25 mars 2016.
Un joueur de footgolf essayant de se sortir d'un «bunker» lors d'une compétition organisée en Gironde le 25 mars 2016. - M. Salero P-V.

Mon coéquipier Jonathan repart assez satisfait. Lorsqu’on débriefe, je lui demande ce qu’il a manqué pour atteindre le podium. « Un bon partenaire », m’assène-t-il en riant avant de me donner son avis sur la discipline. « Ça allie concentration et bonne humeur, c’est sympa mais ça manque de dynamique, ce n’est pas assez sportif, nuance-t-il. Je n’y retournerai pas toutes les semaines mais occasionnellement, pour jouer avec deux ou trois potes, c’est vraiment une bonne idée. »

L’objectif, pour la prochaine compétition, ce sera de décrocher un podium. Avec ou sans Jonathan.