A Bordeaux, l'urineur sera bientôt arrosé

SOCIETE La peinture anti-pipi sera testée en plein centre-ville, dans une rue au sud de la place de la Victoire…

C. A. avec AFP

— 

Les fêtards devront à l'avenir éviter de se soulager contre les murs.
Les fêtards devront à l'avenir éviter de se soulager contre les murs. — FRANCOIS GUILLOT / AFP

Attention à ne pas faire pipi sur vos chaussures. C’est ce qui pourrait bien arriver aux « urineurs sauvages » qui se soulagent contre les murs de la ville de Bordeaux.

La mairie a annoncé qu’elle allait tester dans les semaines à venir une peinture hydrophobe qui renvoie le liquide à l’envoyeur.

La peinture contient du répulsif d'urine.
La peinture contient du répulsif d'urine. - KPIX - IG St Paul - YouTube - CNN

Un test en centre-ville

« Nous avons acté le test », dans une rue au Sud de la place de la Victoire, située en plein centre-ville, a dit Emilie Kuziew, maire adjointe du quartier de Bordeaux-Sud, au quotidien régional Sud Ouest. Il sera réalisé en plein centre-ville, dans une rue au Sud de la place de la Victoire, fréquentée par les clients d’un bar à proximité qui viennent s’y soulager. La décision a été prise à la suite d’une réunion avec les riverains de la rue du Cellier se plaignant d’effluves nauséabonds sur les murs de leurs immeubles.

Une peinture qui a fait ses preuves

Reste une petite inconnue toutefois, selon cette élue : comment ce type de produit va-t-il réagir sur la pierre blonde de Bordeaux ?

Cette peinture anti-pipi testé depuis un an dans un quartier touristique de Hambourg, en Allemagne, semble avoir fait ses preuves et donne entière satisfaction aux riverains. Et le concept a également séduit la ville de San Francisco, aux Etats-Unis, où une dizaine de murs des quartiers très fréquentés, surtout la nuit, sont recouverts d’une peinture anti-pipi.