Dordogne: Des vendeurs de matelas jugés pour avoir escroqué 500 clients

JUSTICE Quinze prévenus sont jugés à Périgueux à partir de ce lundi pour avoir escroqué 500 clients en leur vendant de la literie de piètre qualité à des tarifs exorbitants...

E.P.
— 
Illustration de matelas.
Illustration de matelas. — ALFREDO ESTRELLA / AFP

Quinze prévenus sont jugés à Périgueux à partir de ce lundi et jusqu’à mercredi dans un dossier d’escroquerie recensant près de 500 victimes, rapportent nos confrères de Sud-Ouest. Les prévenus auraient vendu de la literie de piètre qualité à des prix exorbitants.


Au premier plan des prévenus, huit membres d’une famille âgés de 31 à 66 ans, soupçonnés d’avoir abusé, entre 2008 et 2013, de centaines de clients démarchés à leur domicile. La justice attend également des explications de commerçants ayant à répondre de blanchiment.

Des personnes âgées et vulnérables parmi les victimes

L’enquête de la gendarmerie de Sarlat a permis d’identifier près de 500 victimes, installées en majorité dans la moitié sud de la France et en région parisienne. Nombre de personnes âgées ou vulnérables, faisant des confusions sur les francs et les euros par exemple. Un homme, se serait fait délester de quelque 40.000 euros.

Les prévenus auraient écoulé une marchandise dégradée : des sommiers en bois de récupération, des matelas de seconde main très usés ou infestés d’insectes. Ils auraient également vendu de pseudo-traitements antiacariens, facturés jusqu’à 6.000 euros l’intervention. Les investigations font même état de destruction de la literie en place pour inciter à l’achat.

Les accusés nient les accusations d’escroquerie ou d’abus de faiblesse. Ils ont seulement reconnu avoir été un peu légers sur la conformité de la documentation remise.