Bordeaux: Onze femmes engagées prennent la parole

SOCIETE La chef d'entreprise bordelaise Aurélie Guénant donne la parole ce vendredi à des femmes méconnues du grand public, mais au parcours et à l'engagement hors du commun...

Mickaël Bosredon

— 

Aurélie Guenant, chef d'entreprise bordelaise, organise des conférences sous la forme des TED
Aurélie Guenant, chef d'entreprise bordelaise, organise des conférences sous la forme des TED — A.Guenant

A 32 ans, Marie de Lazzer est capitaine, et commande la 1ère batterie du 35è régiment d’Artillerie parachutiste à Tarbes. Elle dirige 182 hommes. Florence Tovagliaro est médecin-légiste au CHU de Bordeaux. Elle travaille au sein de la cellule d’accueil des victimes d’agression (Cauva) et est aussi artiste-peintre. Emmanuelle Grizot est danseuse Etoile de l’Opéra national de Bordeaux. Elle a également monté sa propre compagnie, qui se produit dans les classes d’écoles des quartiers défavorisés pour expliquer la danse classique. Le point commun entre toutes ces femmes ? L’engagement.

Elles seront onze à monter sur scène ce vendredi à l'Institut Bernard Magrez à Bordeaux, pour prendre la parole sur cette thématique de l’engagement au féminin, à quelques jours de la Journée de la Femme qui aura lieu le 8 mars.

Elle s’est inspirée du TED talk américain

A l’origine de cette initiative, la Bordelaise et chef d’entreprise Aurélie Guénant. A 47 ans, elle dirige la société 100%quali, qui accompagne les entreprises, notamment de la grande distribution, dans la découverte des nouveaux marchés.

Aurélie Guénant s’est inspirée des formats des TED talk aux Etats-Unis, pour proposer à sa clientèle des conférences sur un thème donné, intitulées « Regards croisés. » « J’ai organisé le premier « Regards croisés » sur le thème de la crédibilité le 14 février 2014 à Lille. Plus d’une centaine de mes clients, dont les directeurs de Decathlon, Leroy-Merlin… se sont déplacés, et ils ont été emballés par le format. »

« L’envie d’organiser un Regards croisés par rapport à mon engagement auprès des femmes »

Sur scène, elle avait invité un prêtre, le fondateur de la start-up Le slip français, une blogueuse, un journaliste… « Chacun avait dix minutes pour parler, et l’objectif était de donner une vision à 360° de la thématique. » Aurélie Guénant a organisé depuis cinq autres conférences pour les entreprises.

« J’avais véritablement l’envie d’en financer une par rapport à mon engagement auprès des femmes. J’ai donc cherché dans mes réseaux et sur Internet, des femmes engagées dans différents domaines, qui avaient de l’expérience, et une authenticité. »

La harpiste Anja Linder a surmonté son handicap

La cinéaste Marion Sarrault côtoiera la blogueuse Natacha Quester-Séméon, l’une des femmes les plus influentes du Web français. Au milieu de ce « Regards Croisés », la musicienne strasbourgeoise Anja Linder ne prendra pas la parole, mais sa harpe. En 2001, elle fut l’une des victimes d’un terrible faits-divers, lorsqu'un arbre s'était abattu sur la foule qui assistait à un concert en plein air dans la banlieue strasbourgeoise. Il y eut onze morts et 85 blessés.

Devenue tétraplégique, elle s’est accrochée pour ne pas abandonner sa passion, se faisant même fabriquer un instrument sur mesure. « On lui avait dit qu’elle ne rejouerait plus, on lui avait dit d’oublier sa beauté, qu’elle ne serait plus la même… raconte Aurélie Guénant. Elle a refusé la fatalité. »

Regards croisés, vendredi 4 mars de 11h à 14h30 à l’Institut Bernard Magrez, 16, rue de Tivoli à Bordeaux.