Le Forum d'Avignon délocalisé à Bordeaux fin mars

EVENEMENT Appelé aussi le « Davos de la Culture », le Forum d’Avignon va proposer du 29 mars au 1er avril, des rencontres professionnelles et des rendez-vous pour le grand public sur les liens entre économie et culture…

Elsa Provenzano
— 
Les débats à Avignon, durant l'édition 2015 du Forum.
Les débats à Avignon, durant l'édition 2015 du Forum. — Forum d'Avignon

Le Forum d'Avignon a souhaité investir la capitale Girondine pour sa 8e édition qui se tiendra du 29 mars au 1er avril sur le thème « Entreprendre la culture ». « Le forum a été créé en 2007 et il se veut un laboratoire d’idée sur les liens entre culture, économie et innovation », explique Laure Kaltenbach, directrice générale du Forum d’Avignon. La partie professionnelle se tient au Grand Théâtre et plusieurs événements sont organisés pour le grand public, dans plusieurs lieux culturels emblématiques.

Débats, concert et projection pour le grand public

Le groupe de recherche Industries Créatives de Kedge Buisness School organise une conférence le 29 mars à 18 h aux Vivres de l’Art sur le thème « Nouveaux entrepreneurs culturels à Bordeaux : In vivo veritas ». A partir de 18 h 30, on se pose la question de savoir ce qu’il reste de l’Internet libertaire chez Darwin. Le 30 mars, à partir de 14 h, on évoque le design de la ville de demain chez Cap Sciences avec Prospective Design et ADI. Outre d’autres débats, une projection du film « A perfect day», de Fernando León de Aranoa est proposée à l’UGC à 21 h. Les places seront disponibles à partir du 15 mars sur le site du Forum d'Avignon. le concert de Yaël Naïm programmé le 31 mars affiche déjà complet.

Un prix de la start-up culturelle lancé

« Un prix de la start-up culturelle et créative sera remis le 31 mars et plusieurs start-ups bordelaises vont pouvoir concourir », s’est réjoui Virginie Calmels, adjointe à l’économie d’Alain Juppé, précisant que la culture représente 10.000 emplois sur la métropole Bordelaise. Pour le lancement de ce prix, 62 entreprises représentant « tous les secteurs culturels créatifs », souligne Laure Kaltenbach, participent à cette compétition. Elle permettra aux vainqueurs de gagner en visibilité. Elle explique que les start-ups ont été sélectionnées parce qu’elles font à la fois la promotion de la culture et disposent d’un modèle économique viable.

Le budget total du forum s’élève à 500.000 euros dont 75.000 euros déboursés par la mairie de Bordeaux et 25.000 par la Métropole.