Crise financière en Poitou-Charentes: Jean-François Macaire, en charge des finances, remet sa délégation

POLITIQUE Le vice-président de la grande région en charge des finances a dû remettre sa délégation à Alain Rousset ce lundi après la découverte de 132 millions d'euros d'impayés au sein de l'ex-région Poitou-Charentes qu'il présidait...

Mickaël Bosredon

— 

Jean-François Macaire, ancien président de la région Poitou-Charentes
Jean-François Macaire, ancien président de la région Poitou-Charentes — UGO AMEZ/SIPA

Comme 20 Minutes l'annonçait en milieu de journée, Jean-François Macaire (PS), vice-président de la grande région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes en charge des Finances, a remis ce lundi après-midi sa délégation au président de la région Alain Rousset. Il reste, pour l'heure, vice-président sans délégation.

C'est la suite logique d'une crise qui a démarré il y a une dizaine de jours, lorsque Alain Rousset a été mis au courant d'impayés au sein de l'ancienne région Poitou-Charentes, présidée par Jean-François Macaire avant la fusion des régions. Des impayés qui se chiffrent à 132 millions d'euros, et remontent à plusieurs mois.

Situation « intenable » pour Jean-François Macaire

Selon nos informations, ce sont les entreprises de BTP qui ont fait remonter les éléments jusqu'à la présidence de la nouvelle grande région. Des lycées et des CFA se sont également plaints de ne pas avoir reçu leur dotation de fonctionnement. Enfin, la région aurait également contracté des emprunts toxiques.

Dans l'entourage du président Rousset, on ne faisait pas mystère ce lundi que la situation de Jean-François Macaire, même s'il s'est défendu en affirmant qu'il n'était au courant de rien, devenait intenable et qu'il ne pouvait plus rester en charge des finances.

Jean-François Macaire avait succèdé à Ségolène Royal à la tête de la région Poitou-Charentes, après l'entrée de celle-ci au sein du gouvernement en 2014.