« C'est aux militants de décider du candidat »

Recueilli par O. Dupont - ©2007 20 minutes

— 

Philippe Dorthe

Conseiller général socialiste du canton de Bordeaux-I, conseiller régional et prétendant à la mairie de Bordeaux.

Vous avez annoncé hier votre candidature pour la mairie. Quelles sont vos motivations ?

Je suis bordelais et je me suis investi dans cette ville, puis dans la vie politique, depuis trente ans. Je me sens prêt car j'ai atteint une maturité politique et j'y ai beaucoup travaillé.

Quelle est votre position par rapport à l'éventuelle candidature d'Alain Rousset ?

Aujourd'hui, il n'est pas candidat. Je le suis et je suis déterminé. Il faut dédramatiser tout ce qui se passe au PS. C'est la démocratie : chacun a le droit de s'exprimer et chaque personnalité qui pense pouvoir jouer un rôle a le droit de se présenter. C'est aux militants de décider.

Une trame de votre programme ?

Un des points phare de mon action sera le rassemblement du pôle de la consommation, de celui où l'on travaille et de celui où l'on dort. Il faut que la ville se développe autour de ses entreprises, de son commerce et de son artisanat. Il faut arrêter d'aseptiser la ville et faire sortir ses forces vives.