Bassin d'Arcachon: Un bébé phoque échoué a été recueilli dans un centre

ANIMAUX Un jeune phoque probablement abandonné par sa mère a été trouvé par des promeneurs samedi soir et confié au centre de soin de la ligue de protection des oiseaux (LPO) d'Aquitaine...

E.P.

— 

Le petit phoque recueilli samedi soir par la LPO Aquitaine.
Le petit phoque recueilli samedi soir par la LPO Aquitaine. — LPO Aquitaine.

Un jeune phoque a été découvert échoué, samedi soir, sur le littoral Girondin par un promeneur qui l’a confié au centre de soin de la ligue de protection des oiseaux (LPO) d’Aquitaine, situé à Audenge.

« Il n’est pas rare de croiser de jeunes phoques gris à cette saison, en effet chez cette espèce, le sevrage est assez brutal. La mère abandonne tout simplement le petit dès qu’elle juge qu’il n’a plus besoin de lait. Le jeune doit donc apprendre seul à pêcher (d’autant plus difficile qu’il n’a jamais vu un poisson de sa vie). C’est pour cela qu’on en voit parfois sur les plages, souvent affaiblis, mais il n’y a pas forcément lieu de s’inquiéter. La nature étant bien faite (quoique parfois cruelle), ils apprennent rapidement à se débrouiller par eux-mêmes », explique la LPO sur sa page Facebook.

Assez faible, il est réhydraté et gavé plusieurs fois par jour au centre d’Audenge avant d’être transféré au centre spécialisé Océanopolis de Brest qui s’occupera de le réintégrer à son milieu naturel. Pour prendre soin du jeune phoque, les membres de la LPO s’équipent de combinaisons intégrales, expliquant que les phoques « peuvent être porteurs de bactéries et virus potentiellement transmissibles, notamment celui de la variole ».

Il est recommandé au public de ne pas toucher un phoque s’il en croise un la plage. Le risque pour la santé est très important sachant que certaines pathologies se transmettent par simple contact.

Si l’animal semble en détresse, il faut contacter le réseau Pélagis au 05 46 44 99 10 et suivre ses indications.