Le palace prend son temps

- ©2007 20 minutes

— 

La commission de sécurité inspectera le Grand Hôtel plus tard. Sa visite, prévue hier, a été reportée à une date non précisée. La Financière immobilière bordelaise (FIB), société du promoteur Michel Ohayon, reste sereine : « Les travaux suivent leur cours normalement, cette visite était simplement prématurée. » Difficile de savoir quand ouvrira le palace : « sans doute plus tôt que ce que pensent les Bordelais », avance la FIB.