Bordeaux: Une taxe pour les deux-roues de livraison qui stationnent sur la voie publique

COMMERCE Une redevance pour occupation de l'espace public va être mise en place par la municipalité de Bordeaux pour les deux-roues qui effectuent des livraisons...

E.P.

— 

Illustration d'un véhicule de livraison.
Illustration d'un véhicule de livraison. — Christine Laemmel/20 Minutes

Comme les restaurateurs qui s’acquittent d’une redevance auprès de la mairie pour installer leurs terrasses, les deux-roues vont bientôt passer à la caisse. La multiplication des livraisons par des deux roues en ville incite la municipalité à mettre en place une nouvelle taxe pour occupation du domaine public. La mesure, qui nécessite la réalisation du marquage au sol par les services de Bordeaux Métropole, ne sera pas effective avant le mois de mars.

Stopper la colonisation de la voirie

« Les recettes seront marginales mais il s’agit pour nous de stopper la colonisation de la voirie par ces véhicules, la voirie n’est pas faite pour cela ! » a expliqué Alain Juppé en amont du conseil municipal, ce lundi. La délibération a été adoptée lors de cette séance.

Le tarif proposé est calculé sur la base d’une recette moyenne annuelle d’une place de stationnement en zone résident A et B. Il serait de 800 euros par an pour un emplacement de 5 mètres sur 2, sur lequel il est possible de garer une dizaine de scooters et de 1.600 euros pour le 2e emplacement.