Bordeaux: Les grands événements de 2016 vus par Alain Juppé

AMENAGEMENTS Le maire de Bordeaux a détaillé ce vendredi les grands événements à venir, et les projets en cours, pour Bordeaux et la métropole...

Mickaël Bosredon

— 

Alain Juppé, le 8 janvier 2016 à l'hôtel de ville de Bordeaux lors des voeux à la presse
Alain Juppé, le 8 janvier 2016 à l'hôtel de ville de Bordeaux lors des voeux à la presse — M.BOSREDON/20MINUTES

Alain Juppé adressait ce vendredi midi ses vœux pour l’année 2016 au monde de la presse, depuis la mairie de Bordeaux. Il en a profité pour aborder les grands événements et les projets de l’année 2016 qui se tiendront à Bordeaux et sur la métropole. Ce qu’il faut retenir :

Les projets

«2016 sera marqué par un certain nombre d’événements, au mois de juin d’abord avec l’inauguration de la Cité du Vin que l’Huffington Post vient de classer parmi les dix plus grandes inaugurations au monde de l’année 2016.»

Chantier de la Cité du vin à Bordeaux, novembre 2015 - Philippe Caumes

«L’Euro 2016 que nous avons préparé avec l’UEFA et l’Etat sera un grand événement. Nous aurons la plus grande fan zone de France après Paris, place des Quinconces, où nous pourrons potentiellement réunir 50.000 à 60.000 personnes. 85 projets d’animations ont été retenus pour accompagner ce grand événement.»

«Il y aura aussi le marathon de Bordeaux le 9 avril, la Fête du vin fin juin. Le 10 mars ouvriront les nouvelles archives municipales sur la rive droite, que je souhaite être un lieu d’animation pour le quartier, et l’ouverture du Palais des Sports à la fin du mois de janvier. Il y aura aussi le lancement de chantiers: le muséum d’Histoire Naturelle, la grande salle de spectacles de Floirac pour une ouverture en 2017.»

Le projet de salle de spectacles pour l'agglomération bordelaise, à Floirac - Agence Rudy Ricciotti

La mobilité

«Nous allons franchir de nouvelles étapes avec l’adoption par la métropole en janvier d’un plan d’ensemble de la mobilité, qui abordera l’ensemble des déplacements. Concrètement les travaux de la ligne D du tramway, et quelques projets prioritaires vont avancer comme la liaison avec l’aéroport et le BHNS centre-ville-Caudéran-Saint-Aubin. Par ailleurs, pour donner toute sa rentabilité à la liaison entre Gradignan et le CHU Pellegrin, l'idée de prolonger cette ligne sur les boulevards pour rejoindre le pont Chaban-Delmas et Cenon Pont-Rouge est privilégiée. Mais cela pose des problèmes considérables, car il faudrait supprimer deux files de stationnement sur les boulevards... Cela vaut en tout cas la peine d'être approfondi.»

Le logement et l’urbanisme

«La dernière tranche de Ginko se poursuit, et 120.000 mètres carrés de locaux d’activité sont commercialisés aux Bassins à Flot, comme le nouveau siège social du Crédit Agricole.»

Image de synthèse du futur siège du Crédit Agricole aux Bassins à Flot à Bordeaux - JM WILMOTTE

«La base sous-marine va se retrouver au coeur de ce quartier et nous réfléchissons à un avenir pour ce bâtiment, notamment une mise en lumière et des projections sur les murs. Il y aura aussi le musée de la mer et de la marine de Norbert Fradin dont le permis de construire vient d'être accordé. J'espère que le multiplexe nouvelle génération pourra sortir de terre.»

«Le projet Bastide-Niel doit être lui approuvé en février par la métropole, et Euratlantique bat son plein. Hier nous avions un comité de pilotage pour la ZAC Garonne-Eiffel, le long du quai Deschamps où va commencer à sortir de terre la construction du siège social de Fayat, et le belvédère au débouché du pont de la SNCF.»

Image de synthèse de l'immeuble de bureaux qui accueillera le groupe Fayat - Brenac&Gonzalez

«Sur Saint-Jean-Belcier les choses avancent. Le chantier de l’immeuble de la Caisse d’Epargne va démarrer au premier trimestre, et différents bâtiments sont en cours d’instruction. Le programme des 50.000 logements sur la métropole est entré en phase opérationnelle: plusieurs projets vont sortir de terre en 2016/2017, à Bègles, Villenave d’Ornon, Gradignan, Eysines et au Haillan, soit 4.000 logements dans les deux ou trois prochaines années.»

«Il y aura aussi la remise en valeur du site Lescure. Pour moi c'est un projet intéressant avec le maintien d'un stade de 25.000 places, une offre commerciale qui n'existe pas sur les boulevards, des résidences étudiantes...»

>> Découvrez en images le projet du site Lescure...

«Sur la caserne des pompiers rive droite, nous avons une préoccupation c'est que le bâtiment se dégrade. Une de nos idées serait de l'occuper à titre provisoire à travers un projet artistique, après le départ des pompiers et en attendant qu'un projet soit validé.»

Sur les projets de lignes à grande vitesse.

«Sur Tours-Bordeaux, les travaux s'achèvent, sur un bras de fer que je regrette entre le concessionnaire Lisea et la SNCF. Il y a quelques années encore le président de la SNCF expliquait que cette ligne était une des plus rentables de France. Aujourd'hui il semble qu'il ait découvert qu'elle soit déficitaire... Je ne vais pas m'engager dans ce débat, mais hors de question de remettre en cause ce projet majeur. Ce que nous souhaitons, les collectivités, c'est une véritable navette, cadencée, matin et soir. Pour le prolongement des autres lignes vers Toulouse et Dax, je reste convaincu que c'est une chance pour le sud-ouest. Il y a sans doute des conditions énvironnementales à affiner, il y a la question du financement. Mais j'espère qu'après les élections régionales, Alain Rousset va se prêter de nouveau au débat... Si les collectivités locales se retiraient, ce serait difficile à la financer.»