Mercato des Girondins: Bonnissel va quitter la cellule de recrutement du club

FOOTBALL L’ancien défenseur des Girondins a exprimé un désaccord avec la politique du club…

Marc Nouaux

— 

Jérôme Bonnissel (à droite) aux côtés de Raymond Domenech, ancien sélectionneur de l'équipe de France, le 20 mai 2008.
Jérôme Bonnissel (à droite) aux côtés de Raymond Domenech, ancien sélectionneur de l'équipe de France, le 20 mai 2008. — PATRICK HERTZOG / AFP

Jérôme Bonnissel va quitter son rôle de responsable de la cellule de recrutement des Girondins, a annoncé ce mardi matin Sud Ouest. L’ancien latéral gauche du club (1999-2003), 42 ans, occupait cette fonction depuis 2010, date à laquelle il avait remplacé Michel Pavon. Cité par le quotidien régional, Bonnissel, dont le départ n’a pas encore été officialisé ni commenté par le club, a exprimé  « un désaccord avec la politique du club ».

Ses anciens adjoints, Thierry Bonalair et Paul Marchioni restent donc les deux seuls recruteurs officiels du club pour le moment. Par ailleurs, au niveau du marché des transferts, Jean-Louis Triaud a indiqué qu’il devait y avoir « d’abord des départs », avant de parler d’éventuels renforts. Le président bordelais s’est montré inflexible sur le sujet, mettant en avant le trop grand nombre de joueurs sous contrat (27 éléments).

Une sortie qui va sans doute plaire à son entraîneur, Willy Sagnol, qui avait indiqué samedi dernier ressentir une nécessité de « chambouler l’effectif ». En résumé, tant que personne ne part du club, personne n’arrivera. Or, comme cela ne se bouscule pas vraiment pour les joueurs dits transférables (Khazri, Saivet, Sané, Diabaté, Rolan), le début de mercato hivernal s’annonce plat.