Agressé, un huissier dans le coma… Où regarder le rugby à Bordeaux…

BORDEAUX Tous les jours, découvrez un aperçu de l'actualité de la semaine passéE. Cette semaine, c'est Bordeaux…

— 

L’affaire de la semaine
La cour d’appel de Bordeaux a ordonné lundi la remise en liberté d’un Turc et d’un Marocain, détenus au centre de rétention administratif de Bordeaux. Motif : les deux hommes n’avaient pas accès librement à un téléphone gratuit, comme le veut la loi. En effet, à Bordeaux, les étrangers en situation irrégulière n’ont accès qu’à une cabine téléphonique fonctionnant à l’aide d’une carte prépayée. Cette décision pourrait faire jurisprudence et concerner d’autres centres de rétention.

Le sorcier de la semaine
Alertés par la grand-mère qui s’inquiétait depuis la Guyane, les enquêteurs de la brigade des mineurs de la Sûreté départementale ont découvert, dans un appartement délabré du quartier de la Victoire, une femme et ses trois enfants de 2, 9 et 10 ans, visiblement sous-alimentés et portant les traces d’aiguilles au niveau du cou, pouvant provenir de cérémonies vaudoues. Le concubin de la mère, qui affirme être un prêtre vaudou, a accueilli les policiers en leur jetant des sorts et en avalant du vinaigre pour «éloigner le diable». Il fait l’objet d’un placement psychiatrique d’office. Les enfants ont été placés en famille d’accueil.

L’accident de la semaine
Un touriste espagnol de 63 ans s’est grièvement blessé, samedi, en arrivant en bas du toboggan l’Anaconda, l’un des nouvelles attractions du parc de loisirs aquatiques Aqualand à Gujan-Mestras. Il souffre d’un traumatisme crânien et a été transporté par hélicoptère à l’hôpital Pellegrin de Bordeaux. Pour l’instant, rien ne permet d’incriminer ce toboggan, installé en mai dernier et qui attire plus de 1 000 personnes par jour. Par principe de précaution, le directeur du parc de loisirs a décidé de fermer l’attraction, le temps de vérifier l’installation.

Les températures de la semaine

Les vacanciers s’en plaignent, et les ostréiculteurs aussi! La température de l’eau du bassin d’Arcachon est bien plus fraîche que d’habitude : 2 à 3 degrés de moins que les normales saisonnières… Résultat, la ponte des huîtres est en retard de 2 à 3 semaines. Et comme le temps ne s’arrange pas, la survie des larves et leur fixation pourraient devenir problématique car elle dépend aussi de la température de l’eau. Les ostréiculteurs ne cachent pas leur inquiétude, le bassin d’Arcachon étant le premier fournisseur de naissains en France.

L’idée de la semaine
La coupe du monde de rugby arrive à grand pas: à Bordeaux, le premier match aura lieu le 9 septembre… Et qui dit coupe du monde dit (souvent) supporters enflammés devant les écrans géants des bars. Alors pour savoir où vivre ces moments, il suffit de cliquer sur allomatch.com, un annuaire en ligne des retransmissions sportives. Tous les matchs sont annoncés avec le nom des bars concernés, pour le rugby bien sûr, mais aussi le football, le cricket, et le baseball. Lancé depuis 6 mois à Paris, le site concerne huit villes en France, dont Bordeaux. Actuellement, 40 évènements sont recensés à Bordeaux contre 54 à Paris. L’accès est gratuit pour les internautes.

Le drame de la semaine
Un huissier de justice de Cadillac, venu vendredi, pour mettre un sabot sur une voiture dans une procédure de saisie, a été agressé violemment par le fils de la personne endettée visée par cette saisie. Souffrant de blessures importantes au niveau de la tête, il est toujours dans le coma au CHU de Bordeaux. L’auteur présumé de l’agression, placé en garde à vue, a indiqué qu’il avait pris l’huissier pour un voleur et lui avoir assené un seul coup de poing. Il a été présenté à un juge d’instruction ce week-end, puis remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Julie Millet