Charente: Le bébé retrouvé mort a bien succombé au froid

JUSTICE Le nourrisson avait été retrouvé en état d'hypothermie dans un cabanon...

C.A. avec AFP

— 

La commune de Bignac, près d'Angoulême.
La commune de Bignac, près d'Angoulême. — Google Maps

L’autopsie vient confirmer les premiers soupçons. Le nourrisson découvert dimanche dans un cabanon à Bignac (Charente) est bien mort d’hypothermie et d’un manque de soins selon les premiers résultats de l’autopsie, a-t-on appris mercredi auprès du parquet d’Angoulême. Cela signifie que l’enfant était né viable. Son âge n’a pas pu être déterminé médicalement.

La mère toujours hospitalisée

L’enfant avait été trouvé dimanche vers 16h30 dans un cabanon situé sur un terrain privé à Bignac, petit village à 25 km au nord d’Angoulême, par les propriétaires de ce terrain. La mère, rapidement interpellée par les gendarmes, était toujours hospitalisée mercredi en raison de son état psychologique.

D’autres analyses menées

Agée d’une vingtaine d’années, elle n’a pas pu être entendue. Des analyses ont confirmé qu’elle avait accouché récemment. Elle était revenue séjourner à Bignac à l’occasion des fêtes de fin d’année, dans ce village de 230 habitants d’où elle est originaire.

Parallèlement, le parquet d’Angoulême a ouvert une information judiciaire pour homicide volontaire sur mineur de (moins de) 15 ans. D’autres analyses, notamment toxicologiques et anatomopathologiques sont en cours d’exploitation.