Pyrénées-Atlantiques: Un nouveau cas de grippe aviaire

SANTE C'est le trezième foyer identifié en quelques semaines, essentiellement dans le Sud-Ouest de la France...

M.B. avec AFP

— 

Illustration d'un élevage de canards
Illustration d'un élevage de canards — Julie Jacobson/AP/SIPA

Un nouveau cas de grippe aviaire a été détecté dans un élevage de canards des Pyrénées-Atlantiques, a-t-on appris vendredi auprès du ministère de l'Agriculture. Il recense désormais un total de « 13 foyers d'influenza aviaire » dans cinq départements du Sud-Ouest de la France.

Ce cas de grippe de type H5N9 a été confirmé vendredi dans un élevage de 1.500 canards à Arrosès (Pyrénées-Atlantiques), à la limite du Gers et des Hautes-Pyrénées, indique le ministère sur son site internet. La préfecture des Pyrénées-Atlantiques a déclaré qu'elle diffuserait dans l'après-midi un communiqué précisant la mise en oeuvre de mesures sanitaires (périmètre de surveillance, etc.).

Un virus pas transmissible à l'homme

A ce jour, 13 foyers d'influenza aviaire « hautement pathogène pour les volailles » ont été confirmés dans cinq départements, dont sept en Dordogne, trois dans les Landes, un en Haute-Vienne, un dans le Gers et un dans les Pyrénées-Atlantiques.

Les autorités rappellent que le virus n'est pas transmissible à l'homme par la consommation de volailles, d'oeufs, de foie gras ou d'autres produits alimentaires.

Huit pays ont fermé leurs frontières aux volailles et produits avicoles français

Depuis l'annonce fin novembre du premier cas de grippe aviaire en France depuis 2007, au moins huit pays d'Asie et d'Afrique du Nord ont fermé leurs frontières aux volailles et produits avicoles français. Parmi eux figure le Japon, première destination à l'export cette année pour les producteurs de foie gras de l'Hexagone, majoritairement basés dans le Sud-Ouest.