Grippe aviaire: De nouveaux foyers détectés dans la région

SANTE De nouveaux cas d'influenza aviaire, non transmissible à l'homme, ont été détectés dans le Sud-Ouest et portent le total à 10 foyers...

E.P.

— 

Illustration d'un élevage de poules. /JDD_114701000218/Credit:JEROME MARS/JDD/SIPA/1510251221
Illustration d'un élevage de poules. /JDD_114701000218/Credit:JEROME MARS/JDD/SIPA/1510251221 — SIPA

Le virus de l’influenza aviaire, hautement pathogène pour les volailles mais qui n’est pas transmissible à l’homme par leur consommation, continue de se propager chez les animaux de la région.

A ce jour, sept cas ont été détectés en Dordogne, deux dans les Landes et un en Haute Vienne portant à 10 le nombre de foyers infectés au total, soit 4 de plus que les 6 déjà déclarés à la date du lundi 7 décembre, annonce le ministère de l’agriculture dans un communiqué. Sur ces 4 nouveaux cas, trois ont été détectés en Dordogne et un dans la Haute-Vienne.

Pour rappel, le premier cas a été identifié à Biras, en Dordogne le 24 novembre 2015 dans la basse-cour d’un particulier. C’était le premier cas détecté en France depuis 2007.

Des mesures de précaution engagées

Le Ministère de l’agriculture en concertation avec les Préfets des départements concernés poursuit le déploiement des mesures de protection destinées à prévenir le risque de propagation de la maladie dans les nouveaux foyers et dans les nouveaux départements touchés par l’influenza aviaire (zones de protection et de surveillance, mesures de biosécurité, abattage des animaux des foyers).

De plus, les professionnels des filières avicoles ont également été réunis à plusieurs reprises, notamment pour aborder la stratégie sanitaire afin de limiter l’extension de la maladie et les problématiques liées à l’export.