Etat d'Urgence: Les postes de police de Lormont et Floirac fermés temporairement

SECURITE Deux postes de police de la rive droite ferment leurs portes de façon temporaire, afin que les effectifs des patrouilles soient renforcés...  

E.P.

— 

A Bordeaux le 21 novembre 2014, Illustration police.
A Bordeaux le 21 novembre 2014, Illustration police. — E.Provenzano / 20 Minutes

La mesure est temporaire et s’inscrit dans le cadre de l’état d’urgence décrété après les attentats de Paris. Le préfet de la Gironde Pierre Dartout vient d’annoncer ce mercredi dans un communiqué que les postes de police de Floirac et Lormont, sur la rive droite, allaient fermer leurs portes au public de façon temporaire.

Les policiers qui y étaient affectés vont venir renforcer les effectifs présents sur la voie publique, dans les centres-villes, aux abords de lieux sensibles, dans les centres commerciaux etc.

Six policiers en renfort

Ces deux postes ont été choisis parce que « l’activité quotidienne est habituellement réduite (en moyenne 5 plaintes par jour pour les deux postes) », précise le communiqué. Il va permettre de mobiliser les six policiers qui y travaillent sur des patrouilles dans l’agglomération, et particulièrement sur le territoire de la zone de sécurité prioritaire.

« L’évolution de la menace devrait permettre une réouverture prochaine de ces deux postes, au moins sur des demi-journées », ajoute la préfecture.