Bordeaux: Un trafic de drogues démantelé à Bacalan, 12 personnes arrêtées

FAITS DIVERS Du liquide, du cannabis, de la cocaïne et des armes dont un pistolet mitrailleur ont été saisis dans le cadre du démantèlement d'un trafic au nord de Bordeaux...

E.P. avec AFP

— 

Illustration de membres du RAID.
Illustration de membres du RAID. — AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD

Le coup de filet réalisé jeudi dans le quartier Bacalan de Bordeaux, lors d'une intervention qui a mobilisé une cinquantaine d'hommes, dont le RAID et le GIR, a permis d'arrêter douze personnes soupçonnées d'être impliquées dans un réseau de trafic de stupéfiants.

Un an d'enquête sur le réseau

Une cinquantaine d'hommes, dont le RAID et le GIR, ont été mobilisés jeudi pour le gros des interpellations, visant six adresses distinctes. L'opération était l'aboutissement d'un an d'enquête portant sur un trafic centré autour du quartier portuaire de Bacalan, dans le nord de Bordeaux.

Des perquisitions ont notamment permis la saisie de 113.900 euros en liquide, de 13 kilos d'herbe de cannabis, plus de 2 kg de résine, six grammes de cocaïne, une berline de 40.000 euros ainsi qu'un pistolet-mitrailleur Sten MK II « customisé » et un revolver Smith & Wesson 357. 

Le chiffre d'affaires mensuel estimé à 200.000 euros

Le trafic, actif depuis au moins deux ans, pourrait avoir porté sur 200.000 euros de chiffre d'affaires mensuel, selon la même source.

Les suspects âgés de 20 à 30 ans, parmi lesquels des « grossistes » et « semi-grossistes », aux profils de petits délinquants locaux connus pour la plupart, ont été présentés jeudi et vendredi à un magistrat. Huit ont été placés en détention provisoire.