Drame près d'Agen: « Aucune piste n'est privilégiée »

FAITS DIVERS Le procureur de la République d'Agen n'exclut aucune hypothèse après le meurtre, mercredi matin, d'un couple abattu devant son domicile à Foulayronnes...

Mickaël Bosredon

— 

Un périmètre de sécurité a été établi autour du lieu du drame, à Foulayronnes (47)
Un périmètre de sécurité a été établi autour du lieu du drame, à Foulayronnes (47) — MEHDI FEDOUACH / AFP

Le procureur de la République d'Agen, Pascal Prache, a tenu une conférence de presse dans l'après-midi suite au drame de Foulayronnes, près d'Agen. Vers 8h30 ce mercredi, un couple a été abattu devant son domicile, devant ses enfants de 5 et 10 ans.

« Nous sommes toujours à la recherche de l'auteur », a indiqué le procureur, qui assure qu'« aucune piste n'est privilégiée » même si « nous sommes confrontés à priori à une infraction de droit commun » (comprendre sans lien avec un acte terroriste.)

La préfecture du Lot-et-Garonne avait indiqué dans la matinée que l'enquête s'orientait plutôt vers une tentative de cambriolage, mais les enquêteurs estimaient de leur côté qu'il ne fallait écarter aucune piste.

« Examens techniques en cours »

Le couple, décrit comme « sans histoire », s'était installé en 2007 dans cette maison isolée de Foulayronnes, commune de 5.000 habitants proche d'Agen. Le mari était responsable régional chez Fayat, une grosse entreprise de BTP, la femme employée dans un cabinet d'architectes à Agen. Selon une connaissance du couple, il aurait déposé plainte après avoir reçu des menaces de mort.

« Un certain nombre d'examens techniques sont en cours » a poursuivi Pascal Prache, expliquant que l'enquête a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie d'Agen.