Métropole Bordelaise: Les tarifs des hôtels augmentent de 103% pendant l'Euro 2016

ECONOMIE La métropole Bordelaise enregistre l'une des plus forte hausse de ses tarifs hôteliers parmi les villes qui accueillent l'Euro 2016...

E.P.

— 

A Bordeaux le 29 septembre 2015, vue sur les quais de Bordeaux.
A Bordeaux le 29 septembre 2015, vue sur les quais de Bordeaux. — E.Provenzano / 20 Minutes

Les hôteliers comptent bien tirer parti de l’affluence générée par l’Euro 2016 en faisant grimper, parfois considérablement, leurs tarifs. Bordeaux figure parmi les dix villes françaises qui accueillent la compétition européenne de football. Cinq matchs sont programmés au Nouveau Stade à partir du 11 juin.

De 70 à 142 euros

Une enquête publiée ce mardi par l’UFC Que Choisir révèle que le prix moyen d’une nuit pour deux adultes sur l’agglomération Bordelaise passe de 70 euros la semaine précédent la compétition à 142 euros le soir du premier match, soit une augmentation de 103 %.

C’est l’une des plus fortes hausses de tarifs puisque globalement, sur les dix villes concernées, le coût d’une chambre d’hôtel pour deux adultes bondit, en moyenne, de 45 %, passant de 97 à 141 euros. Seules Saint Etienne (+180 %) et Lille (+ 108 %) enregistrent des hausses supérieures à Bordeaux.

Jusqu’à 265 % d’augmentation dans un hôtel

« Dans ce contexte, le B & B Le Clos d’Émile mérite d’être distingué : il était le seul à ne pas avoir touché à ses tarifs entre les deux dates. Tout l’inverse de l’hôtel Formule 1 de Bordeaux-Nord-Lormont qui, lui, n’y va pas avec le dos de la cuillère : + 265 % (la chambre passe de 31 à 113 euros) », précise l’association de consommateurs dans son enquête.

Sur les 47 hôtels recensés sur l’agglomération, 16 ont encore affirmé à l’UFC Que Choisir disposer encore de chambres libres pour le soir du premier match. L’enquête s’est basée sur les prix affichés dans les hôtels proposant encore des réservations pour le premier match.