Bordeaux: MatchImmo, un site d'annonces dédié à l'acquéreur

INNOVATION MatchImmo est un nouveau site immobilier lancé à Bordeaux, dont l'ambition est de révolutionner le marché en proposant une plateforme au service de l'acquéreur...

Mickaël Bosredon

— 

Alexandre de Vigan, fondateur de la start up Match'Immo
Alexandre de Vigan, fondateur de la start up Match'Immo — M.Bosredon/20Minutes

La nouvelle plateforme MatchImmo veut révolutionner le marché de la petite annonce immobilière en ligne. Lancée il y a un mois par une start-up bordelaise, cette interface entend mettre « toute la puissance » du Web au service de l’acheteur. Car MatchImmo est un site tourné vers l’acquéreur, et c’est ce qui va le différencier des autres, assure son fondateur Alexandre de Vigan.

Son idée est de faire de MatchImmo un « interlocuteur unique » pour le particulier. « Nous assurons le suivi de l’acquéreur, de sa recherche initiale jusqu’au financement en passant par des conseils de spécialistes. » Pour cela, Alexandre de Vigan s’est adjoint les services d’une cinquantaine de partenaires (agences immobilières, courtiers, fiscalistes…) et a déjà embauché cinq personnes permanentes. Car la boutique n’est pas que virtuelle. Une fois inscrit sur le site, le particulier est rappelé par un collaborateur de MatchImmo pour approfondir son projet.

Des annonces notées en fonction de leur pertinence

« Pour le moment, notre base de données est constituée de 3.000 biens, uniquement situés en Aquitaine. Il s’agit essentiellement de propriétés neuves, ce qui peut intéresser les personnes qui recherchent une résidence principale comme celles qui veulent investir. Peu à peu, cette base va s’étoffer avec de plus en plus de biens dans l’ancien. »

Pour se différencier des autres sites plus classiques, Alexandre de Vigan assure avoir mis en place un outil qui permet de « noter » les annonces en fonction de leur pertinence. « Grâce au big data, les biens sont plus ou moins biens scorés, en fonction de leur situation, des prestations qu’ils proposent, de la cohérence du prix par rapport au marché. Nous sommes également transparent sur la provenance du bien pour éviter toute mauvaise surprise de dernière minute. »

L’entreprise vise 900 transactions en 2018

Ancien avocat, Alexandre de Vigan a réalisé dix-huit mois de recherche et développement avant de lancer son site, et réussi une levée de fonds de 300.000 euros auprès de business angels particuliers.

« Trente-cinq transactions sont déjà en cours, et trois ont été signées. Nous visons 200 transactions en 2016, 500 en 2017 et 900 en 2018. » Entièrement gratuit, le site se rémunère à la vente du bien. « Nous partageons les frais avec le partenaire avec qui nous avons réalisé l’affaire. »