Bordeaux : Une épicerie qui ne souhaitait pas la mixité homme-femme perquisitionnée

ETAT D'URGENCE L'épicerie musulmane de Saint-Michel a reçu la visite de la police dans le cadre d'une perquisition administrative...

M.N.

— 

Le 22 juin 2015, une épicerie musulmane de Bordeaux decide d'instaurer la non-mixite entre hommes et femmes.
Le 22 juin 2015, une épicerie musulmane de Bordeaux decide d'instaurer la non-mixite entre hommes et femmes. — MBOSREDON

Tout le monde se souvient de cette épicerie musulmane située à Saint-Michel. Les propriétaires, de confession musulmane, avaient indiqué en juin dernier via une affiche collée sur la vitrine que l'épicerie serait ouverte seulement aux hommes certains jours et seulement aux femmes d'autres jours. Devant le tollé provoqué par cette décision, ils avaient retiré leur affiche mais ont, depuis, fait l'objet d'une surveillance plus particulière de la part des autorités.

Mardi, dans le cadre des enquêtes chargées de déceler les réseaux de radicalisation islamistes, cette épicerie a été perquisitionnée administrativement, relate Sud Ouest. Un gros déploiement de force a eu lieu dans le quartier Saint-Michel et selon les informations du quotidien régional, la perquisition n'aurait rien donné.