Ligue 1: Yoann Gourcuff, le point commun entre les Girondins et Rennes

FOOTBALL Dimanche, les Girondins affronteront le club de Yoann Gourcuff, qu’ils n’ont pas réussi à faire signer durant le mercato…

Marc Nouaux

— 

Yoann Gourcuff, lors d'un entraînement avec le Stade Rennais, le 3 novembre 2015 au domaine de La Piverdière. AFP PHOTO / THOMAS BREGARDIS
Yoann Gourcuff, lors d'un entraînement avec le Stade Rennais, le 3 novembre 2015 au domaine de La Piverdière. AFP PHOTO / THOMAS BREGARDIS — AFP

Yoann Gourcuff ne sera pas sur la pelouse, dimanche lors de Rennes-Bordeaux (17 h). Blessé au pied, « une blessure répandue chez les danseuses classiques », selon Olivier Fichez, le spécialiste qui le suit depuis plusieurs mois qui a été interrogé par L’Equipe, il se prépare encore avant de pouvoir reprendre un entraînement collectif normal.

« Bordeaux n’est pas en Bretagne »

Depuis le printemps dernier, le Breton est le point commun entre les deux clubs, qui souhaitaient faire revenir le meneur de jeu chez eux. A la grande déception des fans des Girondins, c’est dans son club formateur qu’il a souhaité se relancer. « Un des éléments qui pouvait guider son choix, c’était le retour dans sa terre natale, a expliqué, à L’Equipe, Jean-Louis Triaud, le président girondin. Sans qu’il considère que Bordeaux n’était pas une solution estimable mais Bordeaux n’est pas en Bretagne. »

>> A lire aussi : Le premier entraînement de Gourcuff avec Rennes

La non-venue de Gourcuff aux Girondins a suscité beaucoup de déception de la part du public bordelais qui a cru à son retour jusqu’au moment de l’annonce de sa signature en Bretagne. Et si le président girondin évoque des éléments indépendants du critère sportif, certains supporteurs bordelais, comme Louis, s’interrogent. « Comment un club comme Rennes, dont le standing est inférieur aux Girondins, peut-il parvenir à faire signer Gourcuff devant nous ? »

L’écart entre les deux clubs s’est resséré

Exaspérés par les résultats en demi-teinte et par le déclin sportif progressif de leur club, les fans girondins considèrent l’échec du dossier Gourcuff ainsi que le recrutement estival (Pablo et Gajic ne se sont pas encore intégrés) comme un symbole de la mauvaise période traversée par les Girondins sur le plan de la notoriété.

>> Pour revoir la double talonnade de Gourcuff lors d’un Bordeaux-Rennes, disputé avec les Girondins :

Le fait que Rennes réalise un début de saison plutôt positif (même si l’écart avec Bordeaux n’est que de trois points) et son pouvoir d’attraction lors du mercato d’été (Quintero, Mendes, Sio et donc Gourcuff) laisse entrevoir une réduction de l’écart entre ces deux clubs (Bordeaux possède le 7e budget de Ligue 1 avec 60 millions d’euros, Rennes le 8e avec 43 millions).

Un potentiel sportif assez proche

Même si le palmarès, l’aspect historique, les infrastructures et les classements des dernières saisons penchent clairement du côté des Girondins, il semblerait que le potentiel sportif actuel de Rennes et des Girondins ne soit pas si différent.

Le match de dimanche pourra servir de moyen de comparaison à court terme, sans considérer le résultat comme décisif dans la courbe de progression des deux entités. Gourcuff, en tout cas, n’aura pas à prendre parti.