Pays Basque: Sauvé par les pompiers, un ouvrier frôle la mort dans un silo à maïs

ACCIDENT En plein nettoyage du silo, l'homme a glissé et n'arrivait pas à être extrait, les grains de maïs agissant comme du sable mouvant...

M.N.

— 

Illustration de grains de maïs avant leur transport dans un silo.
Illustration de grains de maïs avant leur transport dans un silo. — Nati Harnik/AP/SIPA

Cet homme de 46 ans s'en est plutôt bien tiré. Mercredi soir à Boucau, dans le Pays Basque, un ouvrier a été emporté par les grains de maïs alors qu'il était en train de nettoyer le silo en compagnie de deux autres hommes. Sud Ouest effectue le récit de la soirée cauchemardesque vécue par la victime, qui est longtemps resté prisonnier des grains de maïs, malgré l'arrivée des pompiers.

Prisonnier de tout le corps mais maintenu par son harnais de sécurité et des cordes, il a été enseveli jusqu'au coup, les membres compressés par les grains. Au fur et à mesure qu'il était dégagé par les pompiers, il s'enfonçait davantage, les grains agissant comme du sable mouvant. Finalement, au bout de deux heures, l'ouvrier a pu être conduit à l'hôpital, dans un état grave, mais ses jours n'étaient pas en danger.