Attentats de Paris: Une étudiante originaire de Vienne et un prof Poitevin ont perdu la vie

TERRORISME Une jeune femme de 25 ans a été tuée au restaurant « Le Petit Cambodge » et un enseignant chercheur en géographie au Bataclan...  

E.P.

— 

Chloé Boissinot, une des victimes des attentats de Paris. Lancer le diaporama
Chloé Boissinot, une des victimes des attentats de Paris. — Capture d'écran twitter.

Une jeune femme de 25 ans, Chloé Boissinot, originaire de Château-Larcher, près de Vivonne, dans la Vienne, fait partie des 129 victimes qui ont perdu la vie dans les attentats perpétrés à Paris le 13 novembre et revendiqués par Daesh. La jeune femme dînait au restaurant « Le Petit Cambodge », rue Alibert, dans le Xe arrondissement, lorsque l’attaque a commencé, peu avant 21 h 30, rapporte La Charente Libre. Son petit ami qui l’accompagnait ce soir-là fait partie des survivants. Quinze personnes ont perdu la vie au « Petit Cambodge ».

 

Matthieu Giroud, enseignant chercheur en géographie à Poitiers, figure également parmi les victimes. L’homme de 39 ans a été tué lors de l’attaque de la salle de spectacles du Bataclan, rapporte La Nouvelle république.

Son décès a été annoncée ce lundi par le président de l’Université de Poitiers, Yves Jean au moment de l’hommage rendu aux victimes des attentats. Cet enseignant était père d’un enfant de 3 ans et son épouse est enceinte. En 2003, il avait commencé sa carrière d’enseignant à l’Université de Poitiers et était maître de conférences en géographie à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée depuis 2012.