Bordeaux: La start up Jelouemoncampingcar.com bien campée dans le paysage

ECONOMIE La start up bordelaise, qui met en relation les particuliers pour la location de camping car, vient de connaître une forte croissance en 2015...

Mickaël Bosredon

— 

Illustration camping car
Illustration camping car — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

L'année 2015 restera celle du changement de dimension pour la start up bordelaise Jelouemoncampingcar.com. Basé à Bègles, le site, lancé en mai 2012, est passé cette année de huit à 21 employés et son chiffre d'affaires a progressé de 250 % en un an, et devrait flirter avec les six millions d'euros. L'entreprise a été boostée en janvier par une levée de fonds de 550.000 euros, financée entre autres par Blablacar et Entreparticuliers.com, ce qui lui a aussi permis de se lancer en Espagne. « Aujourd'hui nous travaillons à un développement en Angleterre et en Suède » explique l'un des deux fondateurs, le Bordelais Benoît Panel.

« Nous visons l'équilibre pour 2017, poursuit le responsable de la start up, mais pour cela il faut atteindre une taille critique qui ne sera possible qu'en se développant à l'étranger. » Je louemoncampingcar.com revendique à ce jour le titre « d'acteur le plus important en France dans la location de camping car » avec 40.000 jours de location en 2015, plus de 2.000 véhicules disponibles et 5.700 locations effectuées via la plateforme depuis le 1er janvier. Mais 90 % des transactions se réalisent en France.

« L'assurance, le pilier du projet »

L'idée est née en novembre 2011. Benoît Panel, alors responsable commercial et marketing au sein d'une entreprise, cherchait un moyen économique de passer des vacances en Angleterre. « J'ai pensé au camping car. Sur place, la location se chiffrait à 250 euros par jour... Pas très rentable. Je suis allé voir sur Le Bon Coin où j'ai trouvé près de 2.000 annonces. Mais l'assurance des particuliers ne prenait pas en compte la location, seulement le prêt, ce qui était un peu limite au niveau juridique. J'ai donc pu constater qu'il y avait de l'offre et de la demande, mais rien pour mettre en relation les deux milieux... »

Il présente son idée lors d'un « start up week-end » en Bretagne, où il sympathise avec Adrien Pinson. En trois jours, Jelouemoncampingcar.com est en route... « Il fallait aller vite et régler le problème de l'assurance, le pilier du projet. » Après avoir fait le tour d'une quarantaine de compagnies, ils trouvent un terrain d'entente avec la Macif.

0,3% des locations ont été sujettes à des incidents

« Notre public n'étant pas forcément techno addict, nous avons choisi de ne pas tout automatiser, et de garder un contact humain pour régler les éventuels problèmes. » A ce jour, 0,3 % des locations ont été sujettes à des incidents. « Généralement des soucis de pare-chocs ou de rétroviseurs abîmés. »

Le tarif est fixé librement par le propriétaire du véhicule, et l'inscription est gratuite pour le loueur comme pour le locataire. « Nous prenons une commission de 23 % sur chaque transaction, dont un peu plus de la moitié va à l'assurance », explique Benoît Panel. La durée moyenne d'une location est de 7,8 jours pour 780 euros, soit environ 100 euros par jour. « Pas encore assez pour nous faire vivre, mais les développements prochains devraient nous le permettre » explique le responsable.

Des améliorations sur le site, comme une géolocalisation des sites pour se garer, en partenariat avec une autre start up bordelaise, caramaps, vont aussi apparaître. « L'une des mauvaises surprises pour les locataires est en effet de devoir se garer sur des aires d'autoroutes, alors qu'il existe des sites plus sympas proposés par des agriculteurs et des viticulteurs. »