Bordeaux: Quand Dugarry dézingue (encore) les Girondins et leurs dirigeants

FOOTBALL Christophe Dugarry a profité de la défaite des Girondins à Ajaccio pour dresser un état des lieux alarmant de son club formateur…

M.N.

— 

Christophe Dugarry, lors de la Danone Nations Cup, à Marseille, le 11 mai 2014.
Christophe Dugarry, lors de la Danone Nations Cup, à Marseille, le 11 mai 2014. — P.Magnien / 20 Minutes

Depuis 2010, quand Christophe Dugarry s’exprime sur son club formateur, c’est rarement pour être sympathique avec lui. Lundi soir, lors de l’émission J+1 diffusée sur Canal +, l’ex attaquant des Bleus en a remis une couche après la défaite des Bordelais à Ajaccio, samedi soir.

« C’est un club résigné: joueurs, staff, dirigeants, supporters, actionnaires... Tout le monde a oublié ce qu'était ce club, quelle histoire il avait. Ce club a perdu toute ambition. Bordeaux ne joue plus aucune compétition pour la gagner. Si ça se passe bien, tant mieux, si ça se passe pas bien, tant pis. »

« C’est le néant dans ce club »

Dugarry a poursuivi par une comparaison avec le succès du rugby dans le département. « Un club qui est en train de tomber en totale désuétude. Le sport numéro 1 aujourd'hui à Bordeaux, c'est le rugby. Bègles, ce n'est pas Toulouse, mais malgré tout il y a du spectacle et les gens se régalent. »

Enfin, « Duga » a plombé la cellule de recrutement et encore une fois souligné l’absence d’un directeur sportif.

« A l'intersaison, on ne sait jamais l'ambition du club, ce qu'ils ont envie de faire, où ils ont envie d'aller. Il faut que ce club retrouve de l'attractivité. Incapable de faire venir un joueur libre au mercato : Ben Arfa, Briand, Gourcuff, Lassana Diarra, Delort, Ndoye... Des joueurs qui pourraient faire du bien quand on dit qu'il n'y a pas d'argent. Il n'y a pas de cellule de recrutement [elle existe et elle est pourtant dirigée par son ancien coéquipier, Jérôme Bonnissel], pas de directeur sportif. Il y a une nébuleuse qui se fait dans ce club dans l'envie et la structure qui est assez incroyable, et tout le monde s'en contente. C'est le néant dans ce club. »